11-10-2016 07:45 - PESCC/Journées de l'Artisanat et de la Culture : Communiqué de presse [PhotoReportage]

PESCC/Journées de l'Artisanat et de la Culture : Communiqué de presse [PhotoReportage]

PESCC - Sous le haut patronage de Monsieur le Ministre de la Culture et de l’Artisanat et de l’Ambassadeur Chef de la Délégation de l’Union Européenne en Mauritanie (DUE), le Ministère de la Culture et de l’Artisanat, et la Chambre Nationale de l’Artisanat et des métiers en partenariat avec le Programme de l’Union Européenne pour la Société Civile et la Culture (PESCC), ont organisé, du 7 au 9 Octobre 2016, au Musée National, et au village de la Biodiversité, les journées de l’artisanat et de la culture Mauritanienne, sous le thème : « Patrimoine et Modernité ».

À cette occasion, Monsieur le Ministre et l’Ambassadeur Chef de la DUE ont convié de hautes personnalités de l’Etat, des partenaires financiers et les représentants d’associations culturelles et artisanales à assister à la cérémonie d’ouverture de ces journées visant la valorisation de l’artisanat mauritanien au service du développement économique et social.

Cet événement majeur a été marqué par la remise de diplômes à la seconde promotion d’artisans formés par le PESCC, célébrant ainsi la fin de leur cursus. Pour honorer la réussite de ces jeunes artisans et saluer leur génie créateur, Monsieur le Ministre et l’Ambassadeur Chef de la DUE ont inauguré une exposition retraçant les productions artisanales, d’hier et d’aujourd’hui, de chacune des filières formées, à travers les collections du Musée National, les productions des jeunes artisans, les créations d’artisans contemporains et la visite d’une collection privée et inédite.

Nouveauté cette année 2016, un concours national des meilleurs artisans de Mauritanie dans les 10 filières artisanales appuyées par le PESCC. Seuls, cinq artisans parmi les meilleurs de sa filière ont été sélectionnés pour concourir lors des J.A.C 2016. Trois filières à savoir la bijouterie, l’ébénisterie, et la teinture ont finalement été les plus représentatives pour concourir. 

En voici la liste des heureux lauréats :

Ebénisterie

- Sidaty Ould Ebi (Aioun) – 200.000 (1er)

- Idiakhala Baidi Cissoko (Nouakchott) – 100.000 (2è)

Bijouterie

- Abou Sy (Boghé) – 200.000 (1er)

- Sidi Ould Moctar (Nouadhibou) – 100.000 (2e)

Teinture

- Hawa Ndiaye (Nouakchott) – 200.000 (1er)

- Fatimata Diagana (Nouakchott) – 100.000 (2è)

Notons que le 1er lauréat de la filière ébénisterie est l’un des premiers promotionnaires de la formation PESCC pour l’appui et le renforcement des capacités des jeunes artisans du PESCC par la technique de compagnonnage (Promotion 2014-2015).

Le volet culturel des JAC 2016 a été marqué par une soirée culturelle « Podium Rap, Ballets et Théâtres » en collaboration avec le programme Prévention des conflits et Dialogue interculturel financé dans le cadre du 10ème FED de l’Union Européenne.

L’exposition et la foire qui se sont tenues sur 3 jours auront permis à la fois :

- aux artisans mauritaniens de valoriser et vendre leurs produits, de prouver leur créativité artistique

- au Musée National ainsi qu’à Mme Aissata Kane (collectionneuse privée) de faire redécouvrir les richesses d’antan

- aux acteurs culturels mauritaniens en général et aux acteurs et de l’appel à proposition N°6 du PESCC de présenter leurs réalisations via des stands animés et ludiques.

L’exposition a offert au grand public nouakchottois l’opportunité de renouer avec son riche patrimoine culturel et de découvrir de nouveaux produits artisanaux alliant utilité, authenticité et modernité.

Pour une connaissance plus fine du potentiel artisanal et culturel mauritanien et de ses capacités à créer la richesse et à ouvrir des créneaux porteurs, une conférence-débat sous le thème « Culture et Développement » a été organisée au Musée National afin mettre en lumière le rôle que peut jouer le secteur dans la lutte contre la pauvreté et le chômage, en perpétuant la tradition et le savoir-faire et en conservant un riche patrimoine dont la diversité culturelle fonde l’identité nationale.

L’artisanat dans le cadre du PESCC

Financé par l’Union Européenne dans le cadre du 10ème FED pour un montant de 7.000.000 d’euros sur 4 ans, le PESCC entend renforcer les capacités de la société civile mauritanienne, vecteur de développement, avec notamment un volet spécifique pour l’artisanat traditionnel. À ce titre, le PESCC appuie le Ministère de la Culture et de l’Artisanat dans le développement des filières artisanales, pour la promotion, la sauvegarde et la valorisation du patrimoine artisanal national.

L’objectif de ce volet « Artisanat » est d’assurer la transmission d’un riche patrimoine culturel à travers la formation par compagnonnage des jeunes générations par des maîtres artisans chevronnés. A la fin du Programme (septembre 2016), vingt-quatre (24) filières ont été appuyées et cent vingt (120) jeunes artisans ont ainsi été formés.

Avril 2014 – Juin 2016 : deux promotions d’un total de 120 jeunes artisans

Vingt quatre (24) ateliers ont été mis en place entre Avril 2014 et Juin 2016, pour une durée de 10 mois chacun, où dans chaque atelier 1 maître artisan confirmé a enseigné les techniques et les savoir-faire traditionnels de leur métier à 5 jeunes apprentis. Chaque atelier a enseigné une filière spécifique et pertinente par rapport à la localité.

Il s’agissait de :

• la confection de tentes traditionnelles (khaïma) (Nouadhibou et Nouakchott),

• l’orfèvrerie (Nouadhibou, Nouakchott et Boghé),

• la poterie (Boghé),

• la décoration d’objet (Atar et Nouakchott),

• la teinture (Kaédi),

• la vannerie (Atar),

• la cordonnerie (Kaédi),

• la maroquinerie (Aïoun El Atrouss et Nouadhibou),

• l’ébénisterie (Aïoun El Atrouss)

• la broderie (Boghé)

  Après avoir sélectionné les artisans, le PESCC a équipé chaque atelier des outils nécessaires et financé les frais de fonctionnement. Pour un meilleur suivi, le PESCC a également élaboré des curricula de formation pour chaque filière en accord avec la Direction de l’Artisanat et la Chambre nationale de l’Artisanat et des Métiers. Enfin, les 120 jeunes artisans ont bénéficié d’une formation sur la gestion d’une micro entreprise.

Et ensuite…

Le PESCC a ensuite accompagné ces jeunes apprentis vers leur indépendance.

Une série de sessions de formation de dix jours en gestion de petites unités de production artisanale et en écriture de projet, a réuni les jeunes artisans du PESCC, formés en groupe de cinq personnes dans la même filière pour se constituer en Coopérative. A l’issue de leur formation, 103 jeunes apprentis, ont soumis une demande de financement pour des projets socioprofessionnels appelés Petites Unités de Production Artisanale (PUPA). Les PUPA entendent relever un défi majeur qui est celui du chômage : les jeunes ont un travail pérenne tout en sauvegardant des pans entier du patrimoine culturel mauritanien en voie déperdition.

Parallèlement à l’Artisanat régional, le PESCC renforce également, les capacités d’associations culturelles locales par des formations techniques en offrant des possibilités de réalisation de projets culturels dans chacune des 6 wilayas. Ces derniers nommés Initiatives, renvoient quant à elles, à des actions culturelles et/ou artistiques en lien avec le patrimoine du terroir et en cohérence avec le contexte socioculturel des régions concernées.

Informations pratiques

Contacts Communication PESCC :

Habsatou Bal 45.24.15.46 / habsatou.bal@pescc.org

http://www.pescc.org/





Avec Cridem, comme si vous y étiez...






















































































Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : PESCC
Commentaires : 0
Lus : 1579

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)