16-07-2017 17:16 - Total Mauritanie : Les employés en grève générale

Total Mauritanie : Les employés en grève générale

African Manager - Les employés de la société d’hydrocarbures Total Mauritanie sont entrés en grève, depuis mercredi 12 juillet 2017.

Le mouvement d’humeur déclenché pour une durée indéterminée fait suite à « une série de promesses non tenues » par la direction, indiquent les employés. Ils réclament des augmentations de salaires et améliorations des conditions de travail, rapporte lereflet.net

Rencontré sur place par la même source, El Hadj Tandia délégué syndical suppléant revient sur le processus qui a mené à cette grève. Pour lui, « la direction joue la montre depuis 2013. Elle s’était engagée à procéder à une augmentation substantielle des salaires, mais depuis, elle a fait volte face ».

En effet, le « Directeur Général a fait savoir que le groupe Total Mauritanie ne compte plus augmenter les salaires en 2017 », ajoute le syndicaliste. Ce qui a été suffisant pour mettre les employés en rogne et déclencher la grève, selon ses dires.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 1255

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • TOTALment (H) 20/07/2017 19:47 X

    Quelques remarques non exhaustives sur Total Mauritanie : *Le résultat est faussé par des amortissements fictifs: des immobilisations inscrites dans le patrimoine de l'entreprise, ont en fait été amenées par les Ex DG et DF en France. *dépenses somptuaires: les loisirs (équitations de la famille du DG) sont payés par TOTAL Mauritanie. *Avez-vous été conviés au buffet du 14 juillet à l'ambassade de France? Total a apporté sa contribution. *les recrutements se font de manière opaque (chanceux est celui qui est apparenté ou soutenu par un des membres du comité de direction) *le comité de direction (ou les béni oui oui) bien qu’il se plaigne de ses conditions (malgré le salaire et les avantages sociaux conséquents), fait tout pour que la grève soit un échec; Est-il motivé par les actions de jouissance que le DG distribue en fin d’année aux plus soumis ou par l’expatriation qu’on lui miroite ? (pour info : les employés de total Mauritanie n’ont jamais été affectés dans les autres filiales (un coup de pousse pour les beni oui oui). *Paradoxalement, Total Mauritanie qui a plus de 30 stations-service fait l’entretien de son parc automobile à CFA ou à Speed auto. *Les camions aviateurs ont été donnés aux employés de la concurrence qui n’ont pas de formation sur le transport de produits dangereux: violation des règles en matière de sécurité *La filiale n’est pas consolidée mais, ce n’est pas une raison pour qu’elle soit considérée comme un centre de formation pour expatriés inexpérimentés. Nous allons exiger le remboursement de l'intégralité des sommes (suite aux erreurs de calcul des salaires, deux années ont été remboursées) sans oublier les dommages et intérêts. Si vous doutez de la véracité des propos, un simple contrôle de routine vous le confirmera, il suffit de se rendre au siège de total Mauritanie Comment négocier avec une multinationale qui ne respecte ni la législation locale ni ses propres chartes en matière de sécurité? L’Etat Mauritanien peut-il exiger de cette multinationale de respecter les lois ? La réponse du directeur général Gregory poetschke est sans ambages : ces points ont déjà été négociés.

  • ADCRIYADH (H) 16/07/2017 17:31 X

    le « Directeur Général a fait savoir que le groupe Total Mauritanie ne compte plus augmenter les salaires en 2017 (le système mauritanien qui fait tuer les employés dans leur pays car les français connaissent que la loi de travail n'est pas respecté et qu'elle ne profite pas aux employés surtout quant on sait que les syndicats sont faibles et cela se répercute forcement sur les travailleurs vue la corruption passive que les sociétés en Mie ne cessent d'adopter et tout le monde connait ce système mais le gouvernement doit au moins réviser les salaires de ses nationalistes et les couvrir contre les exploitants surtout étranger à la marque 339