15-08-2017 21:16 - Des jeunes élargissent leurs activités en dehors de la politique pour toucher le domaine humanitaire

Des jeunes élargissent leurs activités en dehors de la politique pour toucher le domaine humanitaire

Rapide Info - Un groupe de jeunes qui a été très actif durant la campagne électorale dernière a décidé de prolonger et d’officialiser leurs actions solidaires.

En effet, durant la campagne, ce groupe de jeunes, sous le leadership de Bechir Ahmed Labeid, a réalisé une large opération de sensibilisation au vote de porte à porte dans les quartiers du Ksar, Teyarett et Tevragh Zeina.

Cette opération leur a permis d’ouvrir les yeux sur un besoin réelle des populations de support financier pour les microprojets et sur leur propre désir patriote de soutenir leurs frères et sœurs moins fortunés.

Ainsi, ce groupe qui réunit plus de 60 jeunes mauritaniens a créé sous fonds propres, une caisse de soutien aux populations défavorisées, leur permettant de financer des microprojets. Ces projets ont pour but principal l’autosuffisance financière.

Par exemple, ce groupe a financé Ahmed T, un jeune de Teyarett, qui après quelques déboires avec la justice durant son adolescence, cherche à soutenir sa famille financièrement dans le respect des lois. La caisse lui a permis d’investir dans la vente de cartes de crédit téléphonique.

La caisse a aussi financé une étale de légumes pour Fatimetou D, mère de 4 enfants, qui désormais est assuré d’un revenu pour nourri sa famille.

Au-delà de l’aspect religieux charitable de cette caisse, le groupe souhaite prolonger son action dans les quartiers défavorisés en ouvrant d’avantage l’accès aux microcredits mais aussi en soutenant sur le long terme les bénéficiaires.

Certains diront qu’il s’agit d’une goutte d’eau dans la mer, mais comme nous le rappelle Bechir Ahmed Labeid, il est primordial que les jeunes mauritaniens s’engagent dans le développement de leur pays et si le nombre d’actions semblables augmentent, les répercussions sur l’économie, le chômage des jeunes, la délinquance seront grandioses.

Abdoullahi Camara






Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 1178

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • Al Amiin (H) 16/08/2017 13:24 X

    Vous voulez tromper qui ? « Yaa khouti ! ittaqou’Allah » ce groupe de 60 personnes sont politiques jusqu’aux bouts des ongle, et ils sont sous la bannière de la Maire de Teyarett, actuelle Président de la CUN qui veut certainement trouver un moyen de les récompenser pour leur engagement pour le vote de Oui. Ils ne connaissent rien de l’humanitaire ! Si la CUN (Communauté Urbaine de Nouakchott) préfère leur donner de l’argent au lieu de financer les structures de la société civile existantes et en activité sur le terrain, eh bien qu’elle leur distribue de l’argent, mais qu’on cesse de nous berner avec des bla-bla d’ « action solidaires »… d’autosuffisance financière » « leur propre désir patriote de soutenir leurs frères et sœurs moins fortuné » ‘NANGAM- NAGAM’ Nul n’ignore que 2/3 de la population Mauritanienne vivent une extrême pauvreté. Cette situation ne pourra être réglée que par une prise de conscience et une réelle volonté de la part des pouvoirs publics, qui décideront de mener une étude sérieuse de vulnérabilité de la pauvreté auprès des populations à partir de l’indice de pauvreté, pour découvrir les couches réellement vulnérables et prendre des actions concrètes en conséquences.

  • jakuza (H) 15/08/2017 21:26 X

    Les jeunes devraient s'investir plus dans l'humanitaire malgré les contre exemples de la plupart des parents qui courent derrière le fric à tout prix!