01-10-2017 10:35 - Mauritanie: une trentaine de sénégalais alpagués pour pêche illégale

Mauritanie: une trentaine de sénégalais alpagués pour pêche illégale

Le360 - Les gardes-côtes mauritaniens ont arrêté jeudi dans la ville de Nouadhibou (465 kilomètres au nord de Nouakchott), une trentaine de Sénégalais pour pêche illégale, rapporte vendredi la presse locale.

Les gardes-côtes mauritaniens de Nouadhibou (465 kilomètres au Nord de Nouakchott) ont arrêté jeudi une trentaine de Sénégalais pour «pêche illégale» rapport vendredi, la presse locale.

Parmi les individus arrêtés «13 ont été immédiatement expulsés vers le Sénégal, alors 15 autres ont été conduits vers Nouakchott dans un centre de police, et font actuellement l’objet d’une enquête dans le cadre d’une procédure administrative d’expulsion», selon le site d’informations en ligne "Al Akhbar".

Les Sénégalais pratiquant les activités de pêche en Mauritanie sont généralement originaires de Saint-Louis (quartier de Guet-Ndar).

Le gouvernement mauritanien met actuellement en œuvre une nouvelle stratégie de gestion du secteur de la pêche. C’est dans le cadre de celle-ci que toutes les prises doivent être désormais débarquées dans les ports nationaux.

Cette exigence a constitué un point de blocage dans les négociations en vue du renouvellement de l’accord de pêche entre Nouakchott et Dakar, dans le cadre duquel des licences de pêche artisanale étaient octroyées par le gouvernement mauritanien aux pêcheurs artisanaux sénégalais.

Début 2017, plusieurs pêcheurs traditionnels sénégalais ont quitté les villes de Nouakchott et Nouadhibou pour rentrer au pays.

Des incidents de ce genre sont récurrents depuis quelques mois, en dépit du discours des autorités sénégalaises expliquant clairement à leurs ressortissants qu’ils ne sont plus autorisés à pêcher dans les eaux mauritaniennes.

Par notre correspondant à Nouakchott
Cheikh Sidya




Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Le360 (Maroc)
Commentaires : 1
Lus : 1485

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • juif53 (H) 01/10/2017 15:54 X

    Apparemment les autorités sénégalaises n'ont pas assez de c....les pour défendre leurs citoyens.