18-10-2017 11:00 - 70 pêcheurs saint-louisiens arrêtés dans la nuit de lundi à mardi, 60 relâchés depuis

70 pêcheurs saint-louisiens arrêtés dans la nuit de lundi à mardi, 60 relâchés depuis

APS - Soixante-dix pêcheurs sénégalais ne disposant pas de licence de pêche pour les eaux mauritaniennes ont été arrêtés dans la nuit de lundi à mardi par les garde-côtes de ce pays voisin, qui en ont ensuite relâché soixante, a-t-on appris d’un de leur porte-parole.

Dix parmi les personnes interpellées restent détenues par les garde-côtes mauritaniens, a indiqué ce porte-parole, Djiby Guèye, selon qui la course-poursuite de ces derniers avec les pêcheurs concernés les ont conduit jusque dans les eaux sénégalaises.

Il affirme qu’un pêcheur sénégalais blessé par balle a été évacué à l’hôpital régional de Saint-Louis, pour des soins, précisant que les garde-côtes mauritaniens ont saisi une pirogue et deux moteurs hors-bords.

Des collègues et parents de ces pêcheurs habitant tous Guet-Ndar, Gokhou-Mbathie et Santhiaba, des quartiers de pêcheurs de Saint-Louis, se sont déplacés mardi pour soutenir le blessé hospitalisé et s’adresser aux journalistes.

Le chef du service régional des pêches de Saint-Louis, Famara Niassy, réagissant à ce sujet, a de nouveau exhorté les pêcheurs de la Langue de Barbarie à "cesser toute opération de pêche dans la zone maritime mauritanienne, jusqu’à nouvel ordre."

"Nous avons toujours dit aux pêcheurs sénégalais d’opérer désormais dans les eaux sénégalaises, avec une exploitation rationnelle de nos ressources halieutiques", a soutenu le chef service régional de pêche.

Selon lui, compte tenu des incidents récurrents avec les garde-côtes mauritaniens, "les pêcheurs sénégalais doivent absolument respecter la souveraineté mauritanienne en évitant à tout prix de se rendre dans la zone maritime mauritanienne".

La Mauritanie n’a pas encore signé de protocole d’accord de pêche avec le Sénégal, dans le cadre de son nouveau code de pêche dont certaines dispositions font que les pêcheurs sénégalais ne sont pour le moment pas autorisés à opérer dans les eaux territoriales mauritaniennes.

BD/BK



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1736

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)