29-12-2017 08:12 - Président de TPMN : Tawassoul offre un bon exemple de fonctionnement démocratique en Mauritanie

Président de TPMN : Tawassoul offre un bon exemple de fonctionnement démocratique en Mauritanie

Africpost - Le député Mohamed Mahmoud Ould Seyyidi a remporté la présidence du parti de l’opposition avec 79.8% des voix et dirigera le parti de 2017 à 2022. Le troisième congrès s’est tenu du 21 au 24 décembre à Nouakchott, la capitale de la République islamique de Mauritanie.

Dia Alassane, le Président du mouvement, Touche pas à ma nationalité -un mouvement qui lutte contre le recensement à caractère discriminatoire, entre autres- soutient le changement apporté à la présidence du parti : « je pense que le changement à la tête du parti est en soi une très bonne chose. »

Ces dernières années, plusieurs partis et mouvements sont confrontés à la crise de leadership. Les dirigeants refusent souvent d’organiser l’assemblée générale pour effectuer le changement à la tête de leur structure créant ainsi l’explosion de ses organisations.

« En Mauritanie, et pas seulement, l’on a tendance à identifier un parti, un mouvement politique à la personnalité qui en est à la tête et les leaders ont du coup tendance à s’éterniser à la tête de leurs organisations. Tawassoul nous offre là un bon exemple de fonctionnement démocratique interne », souligne Monsieur DIA.

« Souhaitons que le parti soit armé du même état d’esprit lorsqu’une démocratie digne de ce nom prévaudra à l’échelle nationale », espère-t-il.

L’actuel président du Rassemblement national pour la Réforme et le Développement succède à Jamil Ould Mansour qui a dirigé le parti depuis sa création en 2007.

BA Oumar



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Africpost
Commentaires : 3
Lus : 1696

Commentaires (3)

  • jakuza (H) 29/12/2017 13:51 X

    En voilà un soutien qui discrédite Tawassoul, s''il en était besoin! TPMN! Arrêtez de vous égosillez sur la prétendue démocratie de Tawassoul qui a quand même à son actif une tentative de "printemps" violent qui a fait pshiiittt...

  • medabdul (H) 29/12/2017 11:14 X

    ah!!! imbécillité quand tu nous tiens, toi Alassane dia depuis combien de temps tu diriges tpmn? 7 ans,5 ans? et pourquoi tu ne cèdes ta place a un autre? et puis tawassoul c'est pas ton probleme,ne sois pas trop naif,le blanc bommet est toujours bonnet blanc,que d'idiots dans ce pays.

  • abouth (H) 29/12/2017 08:57 X

    "لا يفهم الولي الا الولي": La symbiose entre les extrêmes politiques, que rien d'objectif ne lie sur le plan doctrinal, constitue l'une des plus vieilles énigmes de la politique... Il est normal, dans ces conditions, que les rares appréciations du dernier congrès des Frères musulmans mauritaniens, proviennent de l'IRA, de Sawab et de TPMN. Honnêtement, quel est l'improbable dénominateur commun entre des Islamistes "printaniers", des Anarchistes attitrés, des Baathistes invétérés et des Ethnicistes assumés? Je vous le dis: la bêtise humaine...