18-01-2018 10:54 - Un journal saoudien ouvre ses colonnes au Dr. Cheikh Ould Zeine, membre du Haut conseil Islamique

Un journal saoudien ouvre ses colonnes au Dr. Cheikh Ould Zeine, membre du Haut conseil Islamique

Le Calame - Dans une interview qu’il a accordée à un journal saoudien, Al Riyadh, Dr. Cheikh Ould Zeine, membre du Haut conseil Islamique et secrétaire général du forum de la pensée islamique a donné sa vision de l’actualité dans le monde islamique.

Ce penseur et professeur à l’Université de Nouakchott aborde quatre grands axes : l’extrémisme islamique, l’islamophobie, la crise yéménite et les relations entre la Mauritanie et le Royaume d’Arabie et son travail intellectuel.

Abordant le premier point, le penseur mauritanien indique que le dernier serment d’adieu du Prophète Mohamed (PSL) constitue le texte fondateur des droits de l’homme, une déclaration Universelle des droits de l’homme ; l’Islam est premier à reconnaître les droits de l’homme.

Relativement à l’extrémisme religieux, il s’agit-là d’un problème qui n’est pas nouveau au sein des intellectuels musulmans et qui remonte à l’antiquité . Mais avec l’évolution du monde et de la pensée intellectuelle il a aujourd’hui trouvé des nouveaux adeptes et autres prêcheurs dont certains sème la confusion et suscitent la haine. Pour eux, l’Islam constitue une solution de sortie de crise, ce qui pousse nombre de personnes à adhérer, mais, elles finissent par quitter après avoir compris qu’ils étaient leurrés par leurs prêcheurs.

Parlant de l’Islamophobie, Cheikh Ould Zeine regrette l’amalgame préjudiciable à l’Islam qui consiste à confondre cette religion et les musulmans, entre les musulmans et l’extrémisme. Tout musulman n’est pas forcément terroriste, comme le croient certains non croyants qui ne voient l’extrémisme qu’à travers ce prisme déformant.

Pour Cheikh Ould Zeine, les extrémistes sont comme des voleurs, qui, une fois pris, accusent leurs parents de leur crime. Pour eux donc, c’est l’Islam qui ordonne les crimes qu’ils commentent, ce qui est une aberration, estime-t-il.

Sur la crise Yéménite, Ould Zeine s’insurge contre des missiles tirées depuis de pays atteignent les mosquées vénérées de l’Arabie Saoudite. Tout missile qui tombe sur ces édifices religieux attaque tous les musulmans.

En ce qui concerne les relations entre le Royaume d’Arabie Saoudite et la Mauritanie, le secrétaire général du forum de la pensée islamique les qualifie de fraternelles et de cordiales. Les deux dirigeants des deux pays entretiennent de bonnes relations. Au plan intellectuel, il relève que des savants mauritaniens officient en Arabie Saoudite et vis versa.

Parlant enfin de son travail intellectuel, Ould Zeine indique qu’il adopte une approche critique des manuels anciens pour y trouver des solutions au monde musulman. Dans ce cadre, il note les clivages au niveau de la jurisprudence islamique au plan politique, économique et social. Un travail intellectuel à encourager et à vulgariser.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1511

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)