25-01-2018 00:30 - Mauritanie : un début d’activité prometteur pour le tourisme en Adrar

Mauritanie : un début d’activité prometteur pour le tourisme en Adrar

Les Mauritanies - Les premières vagues de la reprise du tourisme s’annoncent sous les meilleurs auspices dans la région d’Adrar. En effet, les professionnels de l’activité s’estiment satisfaits de ce premier mois de vacances, une première tendance positive depuis 2007 qui s’explique notamment par l’amélioration de la sécurité, le confort et l’image de la région.

La satisfaction est immense pour l’ensemble des acteurs de ce secteur qui renait l’espoir, du côté des autorités mauritaniennes comme celui des touristes qui en témoignent en déclarations à l’AMI.

Les autorités ont en effet, joué un rôle de premier plan avec la mobilisation d’accueillir le premier contingent de touristes composé de 147 vacanciers, dès leur arrivée en provenance de Paris, à l’aéroport international d’Atar, le 24 décembre dernier.

Cependant, d’autres vols sont prévus dans le cadre de l’actuelle saison touristique.

« Des mesures nécessaires ont été prises dans tous les volets. Du côté de la santé, une équipe médicale est en service en permanence à l’aéroport, afin d’effectuer les examens nécessaires.

Du côté de l’organisation d’accueil des bureaux de l’agence nationale du registre de la population et des titres sécurisés ont été ouvert pour recevoir les visiteurs et leur établir les pièces nécessaires».
indique le Wali l’Adrar, M. Cheikh Abdallahi Ould Ewah.

Le délégué régional du ministère du commerce, de l’Industrie et du tourisme M. Sidi Haiba Ould Abderrahmane a souligné l’impact de ce flux touristique appréciable sur l’économie locale de la wilaya, soulignant la stimulation du marché et l’exploitation de l’excédent drainé par le regain des activités touristiques, affirmant que le marché de la wilaya a engrangé jusqu’à l’heure, 10 millions d’ouguiyas, grâce au tourisme.

Il a loué que le fruit de cette opération, a contribué à la création d’une bourse touristique indispensable, capable d’être exploitée à l’avenir, pour stimuler le tourisme dans la wilaya.

Par ailleurs, le secteur touristique baigne dans l’espoir de jouer un rôle de locomotive dans l’économie nationale.

Diary N’diaye Bâ



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1677

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • habouss (H) 25/01/2018 00:34 X

    Ainsi pour les gueux de l'adrar cest comme si le sinistre Ould Taya esht en train de revenir. Eux qui avaient dit adieux à la prospérité depuis son départ !