19-03-2018 21:00 - Afrique de l’ouest : la Fondation pour la nature appuie la protection des oiseaux d’eau

Afrique de l’ouest : la Fondation pour la nature appuie la protection des oiseaux d’eau

Mauriweb - Le 15 mars dernier à Dakar le projet de renforcement des capacités pour la conservation et le suivi des oiseaux le long de la côte de l’Afrique de l’Ouest (DIOE) a été lancé.

Le projet veut essentiellement créer des conditions qui peuvent permettre aux Etats de la sous-région de protéger et de conserver les oiseaux d’eau. Le projet se déroule jusqu’en 2020 et est mis en œuvre en Mauritanie, en Guinée Bissau, au Sénégal et en Gambie.

Dans ce cadre, la Fondation pour la nature (MAVA) a annoncé son intention de financer le projet à hauteur de 340 millions de francs CFA. L’aide financière de la MAVA va participer à la formation des acteurs impliqués dans la conservation et le suivi des oiseaux d’eau.

« Un renforcement de capacités durant trois ans à l’issue de laquelle, va émerger des compétences beaucoup plus solides dans la sous-région pour pouvoir faire la conservation et le suivi y compris l’étape de la collecte, du traitement et de la gestion des données », a déclaré Ibrahima Thiam, directeur de l’ONG Wetlands international qui a développé et met en œuvre le projet.

Le directeur de programme de la Fondation pour la nature, Antonio Araujo a rappelé que ledit projet s’inscrit dans un programme de sept projets. Parmi eux, « quatre projets concernent les quatre zones humides les plus importantes de la région notamment, le Banc d’Arguin (Mauritanie), le Delta du fleuve Sénégal, l’ensemble de la réserve biosphère du Delta du Saloum, l’Archipel du Bijagos (Guinée Bissau) », selon Antonio Araujo.

Antonio Araujo explique que des actions encourageantes ont déjà été menées dans la conservation des zones humides et des oiseaux d’eau dans la sous-région ouest-africaine. « Davantage d’efforts sont nécessaires pour suivre et conserver ces oiseaux de manière efficace.

Ce projet est mis en œuvre avec l’appui et l’assistance de coordonnateurs nationaux. Il contribuera au développement et au renforcement de capacités d’un plus grand nombre de réseaux locaux pour permettre la prise en charge d’autres sites dans leurs programmes de suivi »
, a-t-il rappelé.

www.africatopsuccess.com



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1109

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • cccom (H) 19/03/2018 22:46 X

    Le Parc de Diawling prive la Mauritanie d’un Delta de 60.000 ha irrigables sans pompage pouvant être aménagées et sur volonté politique ferme,avant la fin de 2019 pour créer 6000 emplois et en 2 campagnes/an, 3 fois l’autosuffisance du pays en riz à un coût 70% moins chers que la concurrence mondiale (voir lettre ouvertes N° 30 à 33 au Président Aziz cheikhany_ouldsidina@yahoo. fr