01-04-2018 19:05 - La Mauritanie entre dans son troisième jour d’interruption quasi-complète d’Internet

La Mauritanie entre dans son troisième jour d’interruption quasi-complète d’Internet

Adrar Info - La Mauritanie entre aujourd’hui dans sa troisième journée d’ interruption presque complète de l’Internet, en raison d’une défaillance du câble sous-marin qui la relie à l’Europe et qui lui fournit ce service.

La perturbation s’est produite, vendredi après midi à 16h30, lorsque les utilisateurs d’Internet ont eu de grandes difficultés à s’en servir, avant qu’ils ne reçoivent, après des heures de contact, des messages dans lesquels les entreprises de communication s’excusent de la perturbation des services et indiquent qu’elle n’est pas due à leur responsabilité.

Aucune déclaration officielle n’a encore été publiée par le gouvernement mauritanien pour expliquer les raisons de l’interruption du service ou fixer une date afin de surmonter ce désagrément général.

La perturbation de l’Internet a complètement causé le blocage de services de certaines entreprises de communication, tandis que d’autres arrivent à distiller à leurs clients, quelques faibles signaux d’émission.

Le Premier ministre mauritanien Yahya Ould Hademine a déclaré, lors de son discours au Parlement en janvier dernier, que la capacité Internet du pays avait augmenté du triple entre 2015 et 2017, confirmant qu’elle atteignait maintenant plus de 18 gigaoctets par seconde.

Il a souligné que le taux de pénétration d’Internet dans le pays est passé de 33% à 42% au cours de la même période, soulignant que cette visite dépasse la moyenne en Afrique de 10 points.

Source : http://alakhbar.info/?q=node/10247

Traduit par Adrar.Info



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 2277

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • moukhabarat (F) 01/04/2018 22:08 X

    Cette hausse de capacité est simplement due au transfert en Mauritanie par Maroc Telecom du trafic international de ses filiales au Mali et au Burkina. Quant à Internet chez nous, ce service est un des plus pauvres d'Afrique parce que les politiciens n'aiment pas Internet car ils ne contrôlent pas.

  • ahznar (H) 01/04/2018 20:32 X

    Ça alors ! Une telle déclaration du premier ministre qui vient entrer en choc avec internet. Espérons que les autres déclarations n'entreront pas aussi en colison avec leurs parrains. En tout le gouvernement ferait bien de faire appel d'offre pour deux autres opérateurs téléphoniques ( à l'instar du Sénégal ) pour concurrencer Mattel,mauritel et chinghitty pour une bonne meilleure qualité de service.