02-04-2018 08:29 - Mauritanie: plusieurs milliers d'abonnés privés d'internet depuis 4 jours

Mauritanie: plusieurs milliers d'abonnés privés d'internet depuis 4 jours

Le360 - Plusieurs dizaines de milliers d’abonnés mauritaniens sont privés de connexion internet depuis jeudi 29 mars.

Ces usagers sont les clients de Chinguitel, une filiale de la compagnie privée soudanaise «Expresso», et de la Mauritano-tunisienne des télécommunications (MATTEL-une joint-venture entre Tunisie Télécom et des capitaux privés locaux).

La situation est quasiment identique pour les usagers de Mauritel -filiale de Maroc Télécom et opérateur historique des télécommunications sur le marché mauritanien- qui ont une connexion calamiteuse.

Dans un message envoyé à ses abonnés et daté du samedi 31 mars, Chinguitel parle «de perturbations au niveau du câble sous-marin à l’origine d’une rupture de la connexion internet et présente ses excuses aux usagers», sans toutefois donner d'information concernant un éventuel retour à la normale. Mattel aurait également envoyé un SMS de la même teneur à ses usagers.

Mais au-delà de la panne «imputable aux câbles sous-marins» qui prive plusieurs dizaines de milliers de Mauritaniens d’internet, la connexion ressemble à un véritable un chemin de croix pour la majeure partie des abonnés du pays, confrontés à de multiples difficultés.

Face à cette situation, l’Autorité de Régulation des postes et télécommunications effectue régulièrement des missions de contrôle, constate «des manquements au niveau des services voix et internet» et prononce de lourdes amendes contre les compagnies, lesquelles passent à la caisse pour s’en acquitter.

Une stratégie n’a rien changé jusque-là, avec des abonnés privés subissant désagréments et préjudices, et un Trésor percevant les réparations sous forme d’amendes.

Par notre correspondant à Nouakchott
Cheikh Sidya



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Le360 (Maroc)
Commentaires : 2
Lus : 1907

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • trump trompe (H) 02/04/2018 13:55 X

    L'état préfère les amendes gracieusement payées que de faire un appel d'offre à d'autres prestataires de services pour concurrencer ces trois agences habituées à fermer la gu.... de certaines autorités. L'exemple du Sénégal est à suivre !

  • DRAMADRA (H) 02/04/2018 12:10 X

    LES CLIENTS DEVRONT ETRE REMBOURSE DES LEUR UNITES PERDU PLUS PENELITE