07-05-2018 12:15 - Sociétés de téléphonie: Après la campagne contre Mauritel est-ce le tour pour Chinguitel?

Sociétés de téléphonie: Après la campagne contre Mauritel est-ce le tour pour Chinguitel?

Mauriweb - Les usagers de téléphonie cellulaire sont mécontents des services des principales sociétés de télécommunications, constate-t-on ces derniers jours à Nouakchott.

Après la Mauritel qui a eu droit à une véritable campagne de dénonciation des utilisateurs, la Chinguitel dont les services se détériorent de plus en plus est encore elle aussi dans le collimateur des usagers. Ces derniers qui reprochent à l'Autorité de régulation "sa complaisance" vis-à-vis des entreprises de télécommunications concernées ont déjà lancé un HachTag contre Mauritel et prépareraient un autre contre Chinguitel et même contre la Mattel.

La dernière mission de contrôle de qualité des services des entreprises remonte à celle menée entre le 07 février et le 17 mars 2018. Une période où les opérateurs semblent s'être bien sucrés sur le dos des usagers alors que les sanctions pécuniaires datent du mois de décembre 2017.

En Mauritanie, rappelle-t-on, ces trois entreprises se partagent le marché de la téléphonie cellulaire et se mènent une concurrence impitoyable dont l'usager ne profite pas tant les services sont dépréciés.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 1464

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • yawonni (H) 07/05/2018 14:19 X

    Ce n'est pas une complaisance gratuite. Ceci nuit véritablement l' image du pays et confirme combien la corruption circule dans nos veines. Bref le pays de malin malin et demi

  • Belphegor (H) 07/05/2018 13:31 X

    Les multiples (et lourdes) amendes infligées à ces opérateurs par le régulateur n'ont jamais été dissuasives parce qu'il est moins couteux pour eux de les payer rubis sur ongle aussi énormes soit-elles que d’investir très sérieusement pour améliorer les grosses carences de leurs réseaux respectifs et vu que leurs gros investissements initiaux ont été amortis depuis très longtemps le renforcement de la qualité du réseau qui se dégrade constamment est le cadet de leurs soucis….Il faut que le régulateur ajoute les retraits temporaires de licence jusqu’au respect total du cahier des charges signé aux amendes habituelles sinon rien ne changera concrètement.