23-05-2018 20:16 - Les professeurs de l’institut supérieur islamique manifestent devant le palais présidentiel

Les professeurs de l’institut supérieur islamique manifestent devant le palais présidentiel

Adrar-Info - Les docteurs professeurs coopérant avec l’Institut supérieur d’études et de recherches islamiques ont organisé mardi soir, un sit-in devant le palais présidentiel, pour attirer l’attention sur la situation désastreuse dans laquelle ils vivent depuis l’année dernière.

Les professeurs ont souligné leur choix pacifique de pose de leurs revendications . Ils exigent tous leurs droits,dont les heures d’enseignement,de recherche, de supervision, de débat et de contrôle des examens.

Le ministère des Finances avait coupé, depuis l’année dernière, 85 millions d’Ouguiyas qui correspondaient au paiement des heures d’enseignement, du contrôle des examens et des concours.

Les deux divisions de l’économie islamique et de la civilisation et communication ne sont enseignés que par ses professeurs itinérants puisque l’institut ne disposent pas de professeurs titulaires pour ces matières.

Les professeurs ont promis de continuer l’organisation des sit-in jusqu’à ce que leurs revendications soient satisfaites.

Source : http://zahraa.mr/node/16710

Traduit par Adrar.Info



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1137

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • Selmedine (H) 23/05/2018 23:53 X

    Le ministre des finances déclare que son budget ne peut pas supporter une augmentation des salaires des enseignants et des médecins Or il pouvait faire des coupes sur les budgets de fonctionnement,d'investissement des différents départements ministériels et qui sont destinés à renflouer les poches d'une administration absentéisme et incompétente ,il pouvait puiser sur l'appendice dépensés communes destinée a une gestion douteuse ,il pouvait faire des coupes sur les indemnités faramineuses des hautes personnalité choisies sur des critères de clientélisme.