27-05-2018 10:35 - Mauritanie : 145 millions de dollars d’investissement pour le projet aurifère Tijirit

Mauritanie : 145 millions de dollars d’investissement pour le projet aurifère Tijirit

Les Mauritanies - La société canadienne Algold ressources devra débourser une enveloppe financière globale de 145,5 millions de dollars pour amener le projet aurifère de Tijirit en Mauritanie en phase de production.

C’est ce qui ressort du rapport de l’évaluation économique préliminaire (PEA) réalisée par Ausenco Engineering Canada, publié, mercredi 23 mai. Selon ce document, ce montant sera réparti en capital direct (96,4 millions de dollars), en coût indirect (31,2 millions de dollars) et imprévus (17,9 millions de dollars).

Commentant le rapport, Benoit La Salle, PDG de la compagnie a indiqué, «la PEA positive marque une étape importante pour Algold Resources. En moins de deux ans, depuis le lancement de l’entreprise de Tijirit en mars 2016, nous avons reçu des résultats positifs de PEA qui confirment le potentiel significatif du projet ».

Par ailleurs, le document a dévoilé le montage financier du projet. Ainsi sur une durée de vie du projet estimé à 7,1 ans, un résultat net de 69 millions de dollars est attendu.

Se basant sur un prix unitaire de 1250 dollars par once d’or, le rapport a également indiqué que le taux d’escompte sera de 8% et le taux de rentabilité interne de 23,5%.

A noter que le développement de la mine se fera en deux phases, une première qui permettra de produire annuellement une moyenne de 104 500 onces d’or sur 4 ans. Durant la seconde, la compagnie produira annuellement 53 000 onces d’or sur trois ans.

Ibrahima Junior Dia



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 1461

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • Selmedine (H) 27/05/2018 16:26 X

    La crise economique reccurente de notre pays n'est pas due à un manque de ressources ,car notre pays est riche en matière première.Le problème est à priori un problème de gestion rationnelle de ses ressources.Le choix des hommes s'impose .Les responsables chargés du pilotage de notre économie accusé une carence inouïe .A bon entedeur salut....

  • cccom (H) 27/05/2018 12:15 X

    Excellence , les investissements dans le secteur minier enrichissent les pays riches et pérennisent notre pauvreté. Croyez moi la situation est grave mais pas perdue car des solutions locales existent : Ya Raby faites que le Président de la République lise au moins mes commentaires dans ce mois béni pour débloquer le développement intensif du sous développement qu’on nous impose et planifie par les institutions internationales dans l’ignorance totale de certains de nos ministres et me reçoive sans empressement pour : 1- Engager illico le 15 juillet 2018 le programme gratuit dans tout le pays de réforme de l’Education décennal intensif réducteur des coûts annuels de 50 milliards d’UM/an et du temps de 50% multiplicateur par 7 des résultats annuels au Bac et aux Universités. 2- Engager le programme agricole saharien moderne décennal qui offre par centaines de milliers d’emplois par les nouvelles technologies du dessalement par l’énergie propre que nous exportons à tord pour le développement du Mali et du Sénégal Mon initiale de 1984 a permis de créer en un mois 2000 emplois à Keur Masséne et de faire passer le rythme d’aménagement de 50ha/an à 5000 ha/an en 1987 au Trarza (statistiques nationale et internationales disponibles). Mon initiative dans l’Education en1994 a créé gratuitement durant 11 années successives (1998- 2008) un nombre de bacheliers à cursus réduit de 50% dans une Oasis enclavée supérieur aux 100 écoles primaires réunies voisines encadrées par les 3 lycées publics d’Aoujeft, Chinguetti et Ouadane (statistique officielles probantes disponibles).. cheikhany_ouldsidina@yahoo.fr .

  • duroowo (H) 27/05/2018 11:01 X

    Vraiment je pense que l'opposition et meme les parlementaires serieux qui aiment la Mauritanie doivent stopper ces investiments jusqu'au que des enquetes serieuse prennet place pour savoir ou partent tout ces investiments depuis le commencement 'AZIZ ont entend qu'investmenet aptes investisment et companies pourrent des millions les poissons puiser chaque jour le fer la cuivre et l'org de Tasiast avec des credits qui atteint aux environ 95% de PIB ou partent tout cet argent? La nouriture est super-chere, l'aliment de betail est unaccessible (le petit sac de 50kg est vendu a 10000um), la pauvrete est galouppante, l'education n'existe pas, les medecins en greve, les professeur et institueteur en greve, ...... tous revendiquent un niveau de vie meilleur. tout cet argent part ou? ont connait deux personnes Ministre de finance et AZIZ et le reste va ou ce deux mecs peuvent manger tout cetargent? Vraiment on est vers un chao presque inevitable. avec tout ca les applaudisseur applaudissent et les chaines etrangeres repportent la miser et la pauvrete. C'est ici que les xenophobe ne comprennent pas si ont appauvri tout une race c'est ca par ce que ce pourcentage ce le pourcentage des noirs en Mauritanie 89% c'est eux et un petit nombre de maure opposants qui sont les pauvres ici. Le Tv egyptien a raison.