04-06-2018 17:33 - Les professeurs de l’Institut supérieur brûlent leurs diplomes de doctorat devant le Parlement

Les professeurs de l’Institut supérieur brûlent leurs diplomes de doctorat devant le Parlement

Adrar Info - Un certain nombre de professeurs coopérants de l’Institut supérieur d’études et de recherches islamiques ont brûlé leurs diplômes de doctorat, en guise de protestation contre la non-satisfaction de leurs revendications, dont, entre autres, la privation de certains droits acquis depuis plus de cinq ans, disent-ils.

Les professeurs ont manifesté devant le Parlement à Nouakchott ce lundi matin (4 juin) et exposé leurs diplômes de doctorat scientifique qu’ils détiennent avant de verser dessus le carburant et d’y mettre le feu.

Dr Abdoullah Mohamed Bamba, l’un des professeurs qui a brûlé son diplôme, a déclaré que le processus de brûler les diplômes est une expression pacifique du mécontentement face à la situation misérable des professeurs coopérants au sein de l’institution de l’Institut Supérieur d’Études et de Recherches Islamiques.

Ould Mohamed Bamba a ajouté que les professeurs ont exprimé des doléances par voie pacifique pour réclamer leurs droits accumulés pendant des années, dont certains sont liés aux droits d’enseignement, d’examens et d’animation de conférences, ainsi que des revendications relatives aux contrats et recrutements .

Il a également souligné que les deux divisions de l’économie islamique, la civilisation et l’information à l’Institut supérieur se fondent essentiellement sur un groupe de professeurs coopérants, indiquant que ces revendications ont été soumises précédemment aux instances concernées pour trouver solution, mais en vain.

Source : http://alakhbar.info/?q=node/11411

Traduit par Adrar.Info



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 4
Lus : 1952

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (4)

  • hamadel (H) 05/06/2018 12:07 X

    un diplôme c'est international ça aurait pu servir ailleurs comment un docteur peut réfléchir ainsi

  • pyranha (H) 05/06/2018 00:39 X

    Des diplômes de doctorat acquis à la sueur du front et de la façon dont tout le monde connait le sacrifice moral et matériel immense qu'il faut consentir pour le décrocher, ne peuvent être sacrifiés si simplement dans le brasier. mdmdlemine et dykrym avez sans doute raison il s’agit surement de faux diplômes acquis par la triche ou falsifiés ou des photocopies. Si d'ailleurs ces doctorats étaient si sérieux je ne vois aucune raison de traîner comme des mendiants derrière ces pouvoirs publics qui ne peuvent rien vous proposer et se contre fichent de ces diplômes qu'on a l'habitude de distribuer comme des beignets. Vous devriez être compétents pour tenter d’autres horizons, à l’international par exemple à moins que vous ne disposiez de diplômes d’arabisants , dans ce cas vous avez raison de les incinérer ces diplômes car ils ne vous serviront à rien du tout.

  • dykrim (H) 04/06/2018 18:15 X

    Des vrais ou faux diplômes ?

  • mdmdlemine (H) 04/06/2018 18:14 X

    C'est invraissemblable, sinon ce sont des photocopies de faux diplomes decernés une fabrique d'extremistes