05-06-2018 00:30 - Mauritanie : des professeurs de l’enseignement supérieur brûlent leurs diplômes devant le parlement

Mauritanie : des professeurs de l’enseignement supérieur brûlent leurs diplômes devant le parlement

Sahara Medias - Des professeurs de l’enseignement supérieur ont brûlé lundi leurs diplômes universitaires devant l’hémicycle de l’assemblée nationale pour protester contre le retard de leurs salaires et leurs émoluments.

Ces professeurs qui collaborent avec l’institut supérieur des études et de recherches islamiques ont déclaré que ce geste est intervenu après de multiples protestations et sit-in pour réclamer la levée de l’injustice à leur égard.

Les protestataires demandent leur recrutement à l’institut le paiement de leurs droits acculés depuis des années, relatifs aux cours dispensés, l’encadrement des étudiants dans la préparation de leurs mémoires et la surveillance des examens.

Ils réclament par ailleurs l’augmentation de l’âge pour le recrutement dans la fonction publique et l’établissement de contrats de travail avec l’institut.

Ces professeurs avaient organisé ces dernières semaines des sit-in devant la présidence de la république pour réclamer ces mêmes droits.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 6
Lus : 2410

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (6)

  • abdi10 (H) 06/06/2018 00:19 X

    La prochaine fois, c'est un professeur qui va se faire brûler devant le parlement ou la présidence

  • abdi10 (H) 05/06/2018 15:28 X

    C'est le plus haut sommet de l'ignominie et du "fassaad". Quand on a plus de repères, on se perd. comment peut-on construire une nation sur cette base? Le pays est au bord du gouffre et personne ne s'en soucie!

  • texassois (H) 05/06/2018 13:06 X

    Le problème de ce bled est connu , 75 % des diplômes qui circulent dans la lace sont faux! Et surtout ceux qui proviennent des Pays Arabes du moyen orient

  • mystere1 (F) 05/06/2018 12:27 X

    Je suis de ton avis @Hamady! très drôles et ridicules ces professeurs, de vrais farceurs, ils ne sont pas fous pour agir ainsi ! Sinon à part cela, ces diplômes sont falsifiés comme nous le connaissons, au final, ce sont ces profs désespérés qui perdent, l’Etat au contraire, en rira de leur idiotie, en étant complètement indifférent à leurs folies, vraiment on vit dans un pays de comédie mensongère !

  • foutatoro (H) 05/06/2018 09:34 X

    Quel pays ! Comment peut-on bruler des diplômes (un original, il n'y en aura dans la vie qu'UN SEUL. Pas de deuxième, même pas un clone). Et après le départ d'Aziz vous faites quoi ? Comme un sphinx, faire ressusciter vos diplômes ? Ce pays est une aberration totale. Quand à ces diplômes, à moins que... Car, dans notre "erreur coloniale", les diplômes ça "pleut".

  • Hamady Barry (H) 05/06/2018 00:38 X

    Un diplôme acquis sur labeur et abnégation ne se brûle pas mais se conserve. Quelle manière de s'exprimer?