06-06-2018 21:00 - Mauritanie/Fonction publique ● des dizaines d'employés sans salaire depuis trois à quatre mois

Mauritanie/Fonction publique ● des dizaines d'employés sans salaire depuis trois à quatre mois

Alakhbar - Des dizaines d’employés n’ont pas perçu à ce jour, leurs quatre à trois mois d’arriérés de salaires, révèlent le journal "Alakhbar" dans son édition du mercredi 6 juin courant, citant des cas au niveau des commissions des marchés publics et à l’imprimerie nationale.

Les derniers salaires touchés par certains fonctionnaires des marchés publics remontent à janvier ou février 2018, indique-t-on.

Au niveau de l’imprimerie nationale, qui est à sa seconde crise de salaires impayés, ce sont 100 à 120 employés qui se plaignent de cette situation, qui coïncide cette année avec l’approche de la fête de l’Aid El Fitr, la précédente crise étant survenue avec le début de la rentrée scolaire 2017-2018.

L’article publié par le journal "Alakhbar" s’est également appesanti sur la disproportion flagrante des salaires, tels que ceux des médecins avec leurs collègues étrangers, qui a suscité récemment une vive controverse sur les réseaux sociaux.

Traduit de l’Arabe par Cridem





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 2120

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • Ton Ton (H) 07/06/2018 00:08 X

    Ce pays me fait trop pitié. Comment des citoyens peuvent travailler jusqu'à la fin du mois sans percevoir leurs salaires ? Mais de qui se moque t-on ? On n'est dans une République Islamique et on tolère encore ses agissements