08-06-2018 14:20 - Insécurité à Nouakchott, le porte-parole du Gouvernement minimise vu ce qui se passe à Paris, Washington, Moscou

Insécurité à Nouakchott, le porte-parole du Gouvernement minimise vu ce qui se passe à Paris, Washington, Moscou

Le porte-parole du Gouvernement mauritanien a expertisé jeudi l’insécurité et la criminalité à Nouakchott, estimant que la capitale mauritanienne "est somme toute dans une bien meilleure situation" en comparaison à bien des capitales "comme Paris, Washington ou Moscou".

M. Ould Cheikh réagissait à une réponse sur "l’existence de l’insécurité et la répétition de vols à main armée", suite au braquage à main armée le mardi 06 Juin dans une agence bancaire d’Attijari Bank située à Toujounine.

"Il s’agit de voleurs et non de terroristes et qu’une telle situation est le lot de toutes les grandes capitales du monde surtout que Nouakchott grandit jour après jour horizontalement. Par conséquent, il est naturel que des cas pareils y soient recensés", a expliqué M. Ould Cheikh, qualifiant d’exagéré le tableau fait souvent à Nouakchott, en matière d’insécurité et de criminalité.

"On ne peut dans ces cas parler d’insécurité que lorsqu’il n’y a pas d’autorité qui poursuit les criminels et qui les appréhende et les présente à la justice. Ce qui n’est pas le cas ici, de tels actes sont enregistrés dans tous les pays. Comparés à la situation dans des capitales comme Paris, Washington ou Moscou, entre autres, Nouakchott est somme toute dans une bien meilleure situation", a ajouté le porte-parole du Gouvernement mauritanien, Mohamed Lemine Ould Cheikh.

Jusqu’à ce vendredi, soit quatre jours après le braquage de l’agence bancaire d’Attijari Bank, les assaillants n’ont toujours pas été appréhendés par la police. Rassurant l’opinion publique, M. Ould Cheikh a affirmé que l’enquête se poursuivait pour mettre la main sur les braqueurs de l’agence bancaire d’Attijari Bank.

Par la rédaction de Cridem, avec AMI

©CRIDEM / 08 juin 2018

-----



Commentaires : 5
Lus : 2166

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (5)

  • Amdesign (H) 09/06/2018 05:31 X

    Monsieur le ministre on commence vraiment a être habitué à vos mensonges qui continues à favoriser la médiocrité en Mauritanie.la population n'est pas dupe monsieur.En effet, vos enfants ne sont pas dans l'insécurité, c'est pour celà que vous vous en moqué Complètement de la sécurité de la population, que vous devriez servir bien sûr.toujours des mensonges jusqu'à quand.

  • bleil (H) 09/06/2018 03:01 X

    L'idiot du village ne sait pas de quoi il cause, comparant un bidonville du quart-monde à une ville superbe comme Paris ... comme le disait Confucius les comparaisons ne prouvent elles mettent juste les "médiocres" à l'aise !

  • Belphegor (H) 08/06/2018 23:56 X

    Les comparaisons incongrues de ce perroquet de service avec d'autres capitales occidentales montrent ô combien l'état (si on peut encore l'appeller ainsi) est défaillant à presque tous les niveaux, cette pirouette ridicule n'est qu'une fuite en avant d'un régime en déliquescence.

  • NDIEWO (H) 08/06/2018 20:11 X

    C’est un abruti de baathiste (***)

  • abdi10 (H) 08/06/2018 16:26 X

    La politique de l'autruche a toujours été pratiquée par nos gouvernants qui ont toujours tendance à minimiser sinon à nier les problèmes. Cette politique du "tout va bien" ne règle rien du tout. Il faut oser affronter les problèmes en face pour trouver les solutions.