21-06-2018 17:33 - L'Etat n’indemnisera aucun des créanciers de Cheikh Ridha

L'Etat n’indemnisera aucun des créanciers de Cheikh Ridha

Essahraa - Le ministre de l'Economie et des Finances Moctar Ould Diay a affirmé mercredi 20 juin courant, devant les députés de l’Assemblée nationale, que le gouvernement n’indemnisera aucun des créanciers de Cheikh Ridha.

« Les victimes des dites transactions foncières n’ont qu’à s’adresser à la justice dont les décisions seront exécutées avec force et fermeté par les Pouvoirs Publics », a-t-il dit.

« Je le répète encore : le gouvernement n'a rien à voir avec ces opérations, à part l’exécution stricte des ordres émis par la justice, comme il n’indemnisera personne », a-t-il dit.

«Ces transactions ont impliqué des parties adultes, ayant agi loin de toute contrainte physique ou morale», a-t-il ajouté, précisant qu’aucune présumée victime n’a introduit encore une plainte auprès des autorités compétentes.

«L’Etat n’interfère pas dans les transactions quotidiennes et courantes conclues de plein gré entre des personnes adultes», a-t-il précisé, rappelant une nouvelle fois encore que seule la justice est capable de trancher toutes les plaintes.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 5
Lus : 2775

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (5)

  • Bertrand (H) 22/06/2018 13:03 X

    Le gouvernement et l'Etat ont été complice par leur silence et sont responsable du délit de porter secours à personne en danger. La police le parquet, les divers ministre de la justice, le président, le parlement, tout le monde était au courant de cette aranque et escroquerie qui se jouait contre de paisibles citoyens et profitait parfois pour acheter au prix dérisoire les biens d'autrui. personne n'a bougé le petit doigt. dans d'autre pays le procureur de la république a pris les devant et mis sous verrou les auteurs et leurs complices. L'Etat devait protéger les citoyens. Il ne l'a pas fait, il est responsable. Si personne n'a porté plainte, c'est parce que chacun c'est que la justice est inefficace et qu'elle est sous commande. Le plaignant perdra ses bien se fera escroquer dans le meilleur des cas par des avocats et magistrats peu scrupuleux et se verra chasser du palais "courbé" sans autre forme de procès. Ridha pourra dans quelques mois ou année faire peau neuve et se remettre dans les affaire avec la manne collectée par escroquerie, sur les orphelins, les veuves, les soldats, les instituteurs, les chômeurs, les parias et les morts. sa chekhonnerie ne le protégera pas, ni ses complices actifs ou passifs, demain quand personne ne pourra plus rien pour personne.

  • boubou_kibili (H) 22/06/2018 10:25 X

    SE Mr le Ministre, vous et votre gouvernement et votre parrain pour ne pas dire MOAZ etes quand memes responsable dans le sens Islamique du terme et donc vous ne pouvez pas vous en tirer comme cela en disant avec arrogance ce que vous dites. Personne en tout cas moi je ne dirai pas rembourser qui que ce soit et certes se sont des adultes qui se sont engagés ..mais en encore que faites de la responsabilité en Islam (rappeler vous Oumar Ibn Khattab Raadi Allah an Hou et de la sourate Al Ahzaid (les Coalisés)? Vous et votre gouvernement et en premier chef MOAZ étes entierement responsables et n'avez fait ni dit et qui plus dans un pays Musulman à 100%. Que faites vous de tout cela. Vous ne en tirer pas comme cela et Allah vous demandera tot ou tard à ce propos. Quant au Cheikh comme vous le dites alors là.....

  • ASSOCIATION MAIN PROPRE (H) 21/06/2018 20:30 X

    Cheikh Ridha est un homme pieux (sâlih), un homme dont le comportement est exemplaire, Nous ne supportons pas que son honneur et son honnêteté soient mis en cause. SVP, vous feriez mieux de laisser cet homme pieux et juste tranquille. VIVE AZIZ ET VIVE LA NOUVELLE MAURITANIE

  • leguignolm (H) 21/06/2018 18:12 X

    Et pourtant, il fait passer tous ces scroquerie sous soucouver comme le marabout du président. Quand le goût est devu amere.

  • Belphegor (H) 21/06/2018 17:51 X

    L’état fuit ses responsabilités dans cette affaire, il était au courant depuis le debut de la nature des transactions douteuses de Cheikh Rida mais a tout cautionné en silence et aujourd'hui botte le ballon en touche prétendant ne pas savoir de quoi il s'agissait pour justifier l'absence de dédommagements.