30-06-2018 10:54 - Automobile : le premier véhicule Volkswagen "Made in Rwanda" est sorti d’usine

Automobile : le premier véhicule Volkswagen

La Tribune Afrique - L’usine d’assemblage de Kigali du plus grand constructeur européen, Volkswagen, a démarré la production de ses véhicules ce mercredi 27 juin.

Plusieurs modèles seront assemblés sur ce site avec un objectif initial de 5000 véhicules par an que le constructeur destine au modeste marché local rwandais en misant sur plusieurs solutions de mobilités urbaines. A moyen et long terme, Volkswagen vise le marché régional avec d’autres sites en construction dans des pays voisins.

Le premier véhicule «Made in Rwanda», assemblé à Kigali, est sorti d'usine ce mercredi 27 juin 2018. Pour le pays, c'est un grand pas dans la stratégie d'industrialisation et de diversification de son économie et surtout une alternative à l'exportation de véhicules d'occasions et c'est ce qui explique tout le satisfecit des autorités notamment le président Paul Kagamé qui a tenu à marquer de sa présence ce «moment historique».

Le chef de l'Etat s'est réjoui de voir des véhicules allemands produits désormais dans son pays, "une fierté pour l'Afrique".

« L'Afrique n'a pas besoin d'être un dépotoir pour les voitures de seconde main ou d'occasion. À long terme, vous finissez de toute façon par payer un prix plus élevé si vous payez une voiture d'occasion, alors pourquoi ne pas payer un véhicule neuf. C'est un choix simple: les Africains, les Rwandais, nous méritons mieux ! C'est pour nous une façon de montrer que nous pouvons nous le permettre et c'est pour ces raisons entre autres, que ce partenariat prometteur avec Volkswagen est bien parti »
, s'est exclamé le président Kagamé lors du lancement de Volkswagen Mobility Solution de Kigali.

C'est le plus grand constructeur automobile européen, Volkswagen, qui est à l'origine du projet d'usine d'assemblage de voitures au Rwanda, la première du genre en Afrique de l'Est, une région dans laquelle le constructeur allemand étend progressivement sa présence. L'usine qui devait initialement entrer en service en mai dernier a nécessité un investissement de 20 millions de dollars et va se traduire par la création de près de 1 000 emplois. La production a démarré avec les véhicules de marque « Polo » mais par la suite et en fonction de l'évolution de la demande, le constructeur prévoit d'étoffer son catalogue avec ses autres modèles notamment Passat, Tiguan, Amarok et Teramont. Selon Thomas Schaefer, le directeur régional de Volkswagen qui est basé en Afrique du Sud, pour cette première phase, le site vise une production annuelle de 5000 voitures.

Des solutions pour la mobilité urbaine

Avec 200.000 véhicules immatriculés dans le pays sur les vingt dernières années selon les chiffres officiels et une population de 12 millions d'individus, le Rwanda est un modeste marché pour l'industrie automobile. Cependant, Volkswagen mise en plus de la vente des véhicules de propositions aux institutions publiques et aux entreprises, des solutions de mobilité urbaine à travers son «Volkswagen Mobility Solution de Kigali ». Il s'agit de système de partage de voitures de type « Uber » ainsi qu'un service d'autopartage communautaire destiné principalement aux entreprises de Kigali. Le constructeur allemand qui s'est associé à d'autres partenaires, à l'image du distributeur CFAO, prévoit également de lancer une offre de covoiturage d'ici quelques mois.

Ainsi, Volkswagen se positionne sur une niche encore vierge de toute concurrence et qui offre des opportunités au vu de l'écosystème numérique et de l'utilisation des Smartphones dans le pays. D'autant que le constructeur a des visées sur l'ensemble de la région d'Afrique de l'Est.

Le constructeur mondial dispose déjà d'une usine au Kenya et déploie progressivement sa stratégie d'expansion africaine à travers une véritable intégration de ses activités sur la chaîne de valeur. L'usine d'assemblage de Kigali sera, par exemple, approvisionnée en composants expédiés d'Afrique du Sud via le Kenya.

Par Aboubacar Yacouba Barma



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 1944

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • ASSOCIATION MAIN PROPRE (H) 30/06/2018 14:04 X

    Aujourd’hui, le Rwanda est un exemple à suivre, un modèle de développement. Ce pays a totalement changé et ce depuis que Paul Kagamé est au pouvoir, il est tout a fait qu’il soit réélu sans surprise pour un 3e mandat, il jouit d’une popularité sans équivalent. Paul Kagame a fait du Rwanda l’un des Lions d’Afrique. Sa lutte acharnée contre la corruption dans le pays, y compris parmi ses proches, ainsi que le développement de l’éducation et de la santé, sont désormais reconnus par la communauté internationale. Aujourd'hui aussi tout le monde est unanime que s'il y a quelqu'un qui mérite d'être le digne successeur de Mohamed oud abdel aziz à la tête de la RIM en 2019 c'est bel et bien Mohamed oud abdel aziz . VIVE AZIZ ET VIVE LA NOUVELLE MAURITANIE

  • jagorga (H) 30/06/2018 14:01 X

    Une dictature positive.

  • hachmi (H) 30/06/2018 13:05 X

    Le visionnaire Paul Kagamé, prépare déjà le Grand Marché de libre Échange d'Afrique. Cette usine aura un poids en Afrique de l'Est, parce qu'à ma connaissance c'est la seule Usine d'assemblage, qui sera aussi de construction.