30-06-2018 23:15 - De la fin d’un arrêt biologique à un autre

De la fin d’un arrêt biologique à un autre

Nord Info - C’est aujourd'hui samedi 30 juin à minuit que les bateaux de la pêche industrielle lèveront les amarres pour une nouvelle aventure débutée depuis la nuit des temps pour fouiller les tréfonds des hautes mers afin d’en extraire la mine bien que surexploitée reste toujours renouvelable.

En effet, les armateurs de près de 100 bateaux (20 glaciers et 74 congélateurs) appartenant à une dizaine de sociétés (MCP, MCF CO, COPEMAC, ALASMAC ….) ont déjà pris toutes les mesures administratives pour mener convenablement cette activité. On rappelle que cette flotte est composée de nationaux du simple marin au capitaine du bateau. C’est pourquoi d’ailleurs on l’appelle flotte nationale.

Celle qui n’est pas nationale et va elle aussi entrer dans la danse, une danse plus intense et compliquée c’est la flotte chinoise appelée Hong Dong. Très décriée car faisant une concurrence déloyale acceptée par les pouvoirs publics (ce sont eux qui l’ont introduite) les 44 bateaux chinois ne lésinent pas avec les moyens et pêchent tout même les petits poissons qu’on appelle juvéniles.

Quant à la pêche artisanale, elle a repris depuis samedi 16 juin à minuit après un mois d’arrêt biologique. A Nouadhibou, près de 5000 pirogues sont lâchés dans la mer à la recherche de l’or à huit pattes.

Selon le président de la section artisanale au sein de Fédération Nationale de Pêche (FNP) M.Sid'Ahmed Ould Abeid (voir photo), durant la première semaine, chaque jour est distribué près d’un milliard d’ouguiyas pour la vente de 200 tonnes de poulpe. Selon lui, l’assortiment de ce poulpe est très bon, de grande taille et la qualité est très bonne. Par conséquent, les prix ont atteint 490 MRU soit 4900 anciens ouguiyas. Les embarquements après deux semaines de bonne pêche ont déjà commencé et la différence entre le prix de la plage et le prix de la SMCP est de l’ordre de 2000$.

On rappelle que l’arrêt biologique observé dans le secteur vise la limitation des captures au seuil permissible et le développement durable de la ressource. Instauré depuis plusieurs années par le MPEM, l’arrêt biologique au niveau de la pêche artisanale, côtière et industrielle est observé deux fois par an dont chacune de soixante jours(60) dont trente jours (30) soustraits pour la pêche artisanale. L’arrêt biologique est observé les mois de mai et juin et octobre et novembre.

Des études scientifiques avaient démontré une réduction sensible de certaines variétés de poissons comme le poulpe à cause de la surexploitation, avant d’instaurer le repos biologique en vue de la régénération et la reconstitution des stocks. Au plan socio-économique, le secteur de la pêche artisanale offre plus de 40000 opportunités d’emplois sans parler de ses retombées financières comme cité haut.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 988

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • ASSOCIATION MAIN PROPRE (H) 01/07/2018 00:20 X

    Monsieur Ould Abeid , Sommes-nous condamnés à partir en retraite de plus en plus vieux ? VIVE AZIZ ET VIVE LA NOUVELLE MAURITANIE