01-07-2018 21:45 - AJD/MR : Déclaration

AJD/MR : Déclaration

AJD/MR - Ce qui se joue en ce moment au Mali, où des informations préoccupantes font état de massacres à caractère ethno-génocidaire, constitue une sérieuse source d’inquiétude.

En effet, le Mali, pays frère et voisin, est le théâtre depuis quelques temps de tueries et de persécutions contre des personnes de l’ethnie Peul, sélectionnées sur la seule base de leur appartenance à cette communauté. Et plus gravement encore, l’armée malienne est mise en cause pour une supposée participation de ses éléments à ce début d’épuration ethnique.

L’AJD/MR s’associe à toutes les voix qui se sont élevées pour s’émouvoir de telles exactions, abominables par leur caractère sélectif. Nous interpellons le gouvernement malien afin qu’il prenne en charge cette situation dangereuse qui, si elle n’était pas réglée, pourrait alimenter des rivalités ethniques qui trouveraient forcément des résonances dans toute la sous-région.
Le gouvernement malien a donc le devoir de se préoccuper sérieusement de cette situation avant qu’elle ne dégénère.

Et au moment où l’Union Africaine se réunit dans notre pays, nous interpellons l’ensemble des chefs d’état du continent afin qu’ils se penchent sur cette situation. L’Union Africaine doit prendre ses responsabilités et exiger du gouvernement malien qu’il règle cette question.

De toute évidence, l’AJD/MR, soucieuse par son ADN politique même, de la bonne cohabitation entre les différents peuples de la sous-région, et à l’intérieur des états, entre les différentes ethnies, demeure en état d’alerte et interpellera à tout moment qui de droit, afin qu’une solution pacifique soit trouvée à ce drame.

Nouakchott, le 28 juin 2018

Le Bureau Politique



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : AJD/MR
Commentaires : 1
Lus : 1096

Commentaires (1)

  • Bertrand (H) 01/07/2018 22:02 X

    "L’AJD/MR s’associe à toutes les voix qui se sont élevées pour s’émouvoir de telles exactions, abominables par leur caractère sélectif." Donc, si les massacres avaient touchées tout le monde AJD ne les aurait pas condamnée.