08-07-2018 23:30 - Mauritanie : Bir-Moghrein sans eau, ni électricité, ni réseau téléphonique

Mauritanie : Bir-Moghrein sans eau, ni électricité, ni réseau téléphonique

Tawary - La ville de Bir-Moghrein (Tris Zemour) dans l’extrême nord du pays connait depuis jours une coupure générale d’électricité, d’eau et du réseau au niveau des trois opérateurs de téléphonie (Mattel, Mauritel et Chinguitel), rapporte une source de presse.

La coupure d’eau et l’interruption du réseau téléphonique sont occasionnées par la panne de l’unique centrale d’électricité qui depuis quelques temps connait des interruptions techniques récurrentes. La source précitée précise que la représentation locale de la société mauritanienne d’électricité (SOMELEC) supporte un manque cruel de moyens techniques.

A en croire qu’elle n’a pas de technicien capable de suivre le fonctionnement des engins depuis que l’unique qui y était, a été envoyé en prison pour son implication dans le dossier du carburant des centrales de la société, rapporte Essaha.info.

Et pour un dépannage quelconque à Bir-Moghrein, il faut qu’un technicien soit déplacé de Nouakchott, note la source.

Cette longue souffrance pousse les habitants de cette ville située à plusieurs centaines de kilomètres de la capitale du pays, à demander au gouvernement d’intervenir avant que le pire ne s’installe.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1766

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • moboco (H) 09/07/2018 09:28 X

    Et pourtant dans tous les pays du monde c'est dans les villes frontières qu'il faut investir en premier (sécurité,infrastructures aéronautiques, portuaires et routieres, eau électricté…) car en temps de paix ce sont les premiers points d'accueil pour les échanges commerciaux et en temps de guerre, c'est le risque premier de l'instabilité). Pour l'électricité, Il suffit juste de visiter par voie terrestre et la nuit les voisins autour de nous pour voir de très loin des petits patelins illuminés comme en plein jour...