12-07-2018 21:00 - Falsification flagrante de la liste des admis à l'oral du concours national pour le poste d'ingénieur statisticien pour le ministère de l'agriculture

Falsification flagrante de la liste des admis à l'oral du concours national pour le poste d'ingénieur statisticien pour le ministère de l'agriculture

Sock Ousmane - Falsification flagrante de la liste des admis à l'oral du concours national pour le poste d'ingénieur statisticien pour le ministère de l'agriculture.

C'est dans le cadre du recrutement par concours très sélectif de 20 unités pour le compte du ministère de l'agriculture organisé le dimanche 10 juin dernier à l'ENI que beaucoup de personnes ont constaté l'apparition fantôme du nommé Abdelkader Ahmed Bacar à la tête de la liste des 5 admis qui doivent passer à l'oral, alors que le nom de ce dernier ne figure même pas dans la liste définitive des candidats acceptés au concours.

Cette machination laisse perplexe tout ceux qui l'on constaté au lendemain des épreuves orales prévu le mardi 10 juillet 2018. Beaucoup de questions restent encore sans réponse pour une situation plus que délicate.





"Libre Expression" est une rubrique où nos lecteurs peuvent s'exprimer en toute liberté dans le respect de la CHARTE affichée.

Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.


Source : Sock Ousmane
Commentaires : 4
Lus : 1974

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (4)

  • mseyke le martyr (H) 13/07/2018 11:42 X

    c'est à l'image de tout le pays. Ndeyssan Mauritanie. la majorité de ceux que vous voyez bien cravatés pensant qu'ils sont des cadres ne sont en fait des incompétents promus par un privilège subjectif. pas pour rien que l'administration trimbale dans la médiocrité, oui les ressources humaines sont à la base de tout développement.

  • Korimagna (H) 13/07/2018 08:37 X

    Une fois n'est pas coutume. C'est pourquoi, il ne peut y'avoir de développement dans ce pays.La méritocratie, les compétences, l'étique et la déontologie sont toujours reniées.

  • jamarii (H) 13/07/2018 02:34 X

    Ceci me rappelle le concours ue le ministere du petrole avait organise en 2005 pour ses debut d'installation et d'expolitation du puit Chinguetti.On n'avait meme pas vu nos noms ni sur la liste des ingenieurs retenus d'office ni sur la liste d'attente et pourtant une dizaine de noms fantomes s'y affichaient.Les rumeurs murmuraient a savoir que c'etaient des proches du ministre tutel d'antan.Ceci est une tradition bien ancree chez nous et on n'est pas encore pret a la faire disparaitre.

  • boubou_kibili (H) 12/07/2018 22:54 X

    Vous compennez pourquoi ce secteur est faillite depuis ces dernières (engrais. ) et maintenant. Ce n'est pas nouveau tous les recrutements sont bidons dans ce département et allez demander a la BM . Bid.FIDA. BAD. Tous vous dirons chutt silence on magouille et truque au MA et c'est une constante depuis l'arrivée de la Mauritanie nouvrlle.....