17-07-2018 13:33 - BCM: Le nouveau statut de la BCM adopté par l’assemblée

BCM: Le nouveau statut de la BCM adopté par l’assemblée

Rimeco - La réforme du statut de la banque centrale de Mauritanie(BCM) a été adoptée ce lundi par l’assemblée Nationale. Approuvé en conseil des ministres en juin dernier, Le nouveau projet de loi comprend 16 articles déclinés entre quatre chapitres, constitue une vaste reforme du statut de la BCM.

Au cours de son exposé devant les députés, le ministre de l’économie et des finances, M. Moctar Ould Djay a indiqué que le présent projet de loi va de pair avec l’évolution qu’a connue le secteur financier et bancaire au niveau national et des importantes évolutions qu’il a subies et qu’il ne cesse de subir au plan mondial.

En gros, les nouveaux statuts visent à accorder à la banque centrale son autonomie opérationnelle en lui conférant des prérogatives en matière de stabilité des prix.

Les principales nouveautés du projet de loi

La réforme du statut de BAM est déployée autour de quatre axes. Le premier est relatif au renforcement de l’autonomie opérationnelle de l’institut d’émission en lui conférant le pouvoir de définir l’objectif de stabilité des prix, qui devient son objectif principal, et de conduire la politique monétaire en toute indépendance.

Le deuxième axe concerne l’élargissement de sa mission à la stabilité financière. Le troisième axe porte sur le renforcement de la surveillance de la Banque Centrale à travers la création d’un Comité d’Audit chargé d’assurer l’audit de toutes les opérations et produits de la Banque Centrale et de coordonner son action vis-à-vis des auditeurs externes.

Enfin, le dernier axe a trait au renforcement de la gouvernance de l’institut d’émission a travers la délimitation des modalités et conditions de désignation et de révocation du Gouverneur et du Gouverneur Adjoint, la délimitation de la durée de leurs deux mandats à six ans afin d’éviter leur concordance avec la durée du mandat du Président de la République.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1489

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)