08-08-2018 16:51 - Mauritanie : Une stratégie nationale de la sécurité routière face aux accidents dramatiques

Mauritanie : Une stratégie nationale de la sécurité routière face aux accidents dramatiques

Tawary - Au cours de l’atelier organisé à Nouakchott, ce mardi 7 août, sur la sensibilisation à l’importance de la sécurité routière afin de prévenir les accidents de la circulation qui causent des dégâts humains et matériels importants, le conseiller du ministre de l’équipement et des transports, secrétaire général par intérim du ministère, M. Lam Mamadou Amadou a souligné l'importance que le gouvernement attache à la sécurité routière.

Il a par ailleurs indiqué que les autorités du pays comptent adopter la stratégie nationale de sécurité routière, en créant un conseil national de sécurité routière et en mettant en place des conseils régionaux de sécurité routière.

Il a rappelé que les travaux de l’atelier ont pour objectif la validation de la stratégie nationale de la sécurité routière.

Mr Lam a loué les réalisations accomplies ces dernières années dans tous les domaines, y compris dans le domaine des infrastructures routières où de nombreux réseaux routiers ont été établis et la plupart des moughataas du pays ont été reliées par des routes, tout comme le désenclavement de nombreux villages et localités, selon AMI.

Le département a mené des campagnes de sensibilisation sur l’importance de la sécurité routière, soulignant la nécessité pour les conducteurs de respecter le code de la route, a-t-il noté.

La cérémonie de l’ouverture de l’atelier s’est déroulée en présence de plusieurs acteurs dans le domaine des transports et de plusieurs cadres du département.

Nous rappelons que le week-end dernier a été émaillé de plusieurs accidents de routes qui ont provoqué plus d’une vingtaine de morts et un grand nombre de blessés graves sur les principaux axes routiers du pays (Route de l’Espoir, Route de Nouadhibou et Route de Rosso).



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 2029

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • Hammejerel (H) 08/08/2018 17:54 X

    Comment peut on louer les réalisations routières face à état de délabrement des routes . Il n y a pas de plus aveugle que celui qui ne veut pas voir.Il n est pire sourd que celui qui ne veut entendre.Le mensonge est il pas un péché dans une république islamique?

  • Mohammed-Ali (H) 08/08/2018 17:36 X

    La sécurité routière dépend du civisme de la population: civisme de celui qui délivre le permis de conduire, civisme du conducteur, civisme de la police, gendarmerie. Il faut créer en autre des centres de visites techniques comme dans tous les pays du monde qui veillent à la conformité de l'état du véhicule. Il faut veillez au respect stricte du code de la route. Il faut veillez aussi à l'état des infrastructures,la signalisation, la mise en service de radars. Concernant les infrastructures, les routes doivent être bien entretenue, il faut aussi des aires de repos sur les routes pour permettre aux conducteurs de se reposer, la fatigue occasionne beaucoup d'accidents. Au Maroc les chauffeurs de poids lourds, sont obligés de s'arrêter au moins 3/4 d'heure au bout d'un certain temps de conduite. Est ce que le Mauritanien est disposé au changement et à la réglementation ?