22-08-2018 16:33 - Mauritanie : 2 arrestations lors de la prière de l’Aïd du Président

Mauritanie : 2 arrestations lors de la prière de l’Aïd du Président

Alakhbar - Deux hommes, respectivement âgés d'environ 40 et 60 ans ont été arrêtés ce mardi à la Grande mosquée de Nouakchott où le président Mohamed Ould Abdel Aziz effectuait la prière de l’Aïd el Kebir.

Quelques minutes après l’arrivée du président sur place, les deux hommes se sont levés pour demander l’exécution de Mohamed Ould Mkheitir. Mohamed Ould Mkheitir est le blogueur mauritanien qui avait été condamné à la peine de mort en première instance puis en appel pour apostasie avant que la Cour suprême ne casse le verdict en novembre 2017. La peine a été ramenée à 2 ans de prison.

Depuis lors, le blogueur a disparu. « Je ne sais pas si mon client a été réellement libéré ou maintenu en détention », avait indiqué son avocate Maître Fatmata Mbaye.

Plusieurs manifestations avaient éclaté à travers la Mauritanie contre sa libération de Mohamed Ould Mkheïtir. Al-Qaïda au Maghreb Islamique avait menacé de tuer le blogueur « libre ».

Mohamed Oud M'Keitir a été arrêté en janvier 2014 après la publication d'un article dans lequel il estimait que sa communauté - « les Moualamine (forgerons) » - étaient marginalisée. Le blogueur avait comparé la situation des forgerons de Mauritanie à celle des esclaves et des Juifs à l’époque du prophète Mohammed. L’article a été jugé blasphématoire envers le prophète de l'islam.

En avril 2016, la Cour d’appel de Nouadhibou (Nord) avait confirmé la peine de mort pour Mohamed Cheikh Oud M'Keitir qui avait été prononcée par la Cour criminelle. Les avocats du blogueur avaient réagi estimant que la cour "a ignoré le repentir "de leur client, ce qui devait lui épargner la peine capitale.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 6081

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • Belphegor (H) 28/08/2018 17:54 X

    Pure mise en scene orchestrée par les sbires d'Aziz avec sa caution.