01-09-2018 19:30 - Mauritanie- Élections: Où sont les égards dus à l’ancien président Sidioca?

Mauritanie- Élections: Où sont les égards dus à l’ancien président Sidioca?

Mauriweb - L’image est quelque pathétique. Insolite même. L’ancien président, démocratiquement élu en 2007, cherchant -presque anonyme- son bureau de vote. Il est un perdu dans la cour du collège près d’Ibn Sina où il était censé voter pour ces élections générales.

L’ancien président démocratiquement élu semble s’être inscrit à Tevragh-Zeina, loin de son Lemden natal, où il passait sa retraite paisiblement. Mais aujourd’hui, il n’a pas droit aux égards officiels en sa qualité d’ancien chef d’Etat. Ses tombeurs semblent le vouer aux oubliettes.

Le geste lent et lourd trahit une fatigue physique. Sans doute du fait de son âge avancé. Mais l’homme continue de croire aux vertus des urnes qui, il y a dix ans, l’avaient porté au plus haut sommet de l’Etat avant que les généraux ne suscitent une fronde parlementaire contre lui, suivie d’un coup d’Etat, en août 2008.

Il leur avait tenu tête jusqu’à sa démission forcée pour éviter au pays que la crise politique née du coup d’Etat n’envenime encore sa situation précaire.

Malgré son reçu d’inscription sur la liste électorale, l’ancien président a vu son bureau transféré comme beaucoup d’autres électeurs nuitamment par la Ceni…vers d’autres lieux.

Notre consœur Maimouna Saleck, Mimi pour les intimes, a immortalisé par son objectif la présence de l’ancien chef de l’Etat…qui est reparti comme il était venu....toujours aussi humble.







Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 2839

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • jamarii (H) 02/09/2018 19:22 X

    On dit voiture banalisée.De par ces photos un peu piratée ou paparazziée par Mimi,on peut aussi dire Ex-president banalisé.

  • tidra (H) 01/09/2018 21:18 X

    Cela ne nous etonne pas d'un régime inique. Cet ancien Président méritait plus d'attention comme les autres présidente . Et qu'est ce que cette ceni mijote ?

  • boubou_kibili (H) 01/09/2018 20:35 X

    Les mauritaniens ne doivent plus rien attendre de cette Union Pour Rien (EPR) et il tant de tourner la page et ses elections peuvent être un declic pour y parvnir Inchaa Allah. Nous ne voulons plus de ces gens qu'ils partent avec tout ce qu'ils nous ont pris mais qu'ils partent car ils sont pire que tout pour notre peuple exangue depuis ce fameux coup de force d'un homme qui a hypothéqué l'avenir ce ce pays. Prions tous ensemble pour leur depart enfin afin que les Mauritaniens toutes tendances se retrouvent refonder ce pays et Le Pr Kane du PMR a raison d'avoir choisi ce sigle et dont le parti a été rejoint par des patriotes connus. Wa salam