07-09-2018 17:16 - Tidjikja: Lettre au président de la CENI

Tidjikja: Lettre au président de la CENI

Le Calame - Un groupe de partis politiques de l'opposition et de la majorité ayant participé aux dernières élections du 1er septembre a adressé une lettre de recours au président de la CENI. Dans cette correspondance, l'UPR, Tawassoul, l'UDP, l'APP et Moustaqbel dénoncent l'existence de grosses fraudes enregistrées au cours du scrutin , surtout au niveau de la Moughataa de Tidjikja et qui remettent en cause toute sa crédibilité.

Selon ces partis, ces violations sont aussi bien sûr le fond que sur la forme. Par exemple sur les 23 bureaux de vote de Tidjikja, les PV ne sont affichés sue sur un seul et les militaires ont voté sans que leurs noms figurent sur les listes électorales locales. Sur le fond, tous les présidents des bureaux de vote sont des membres actifs de l'UPR.

Le président du bureau 22 par exemple a renvoyé tous les représentants de l'opposition. La CENI, qui a reconnu l'illégalité de l'acte, a cependant tenu compte des résultats de ce bureau. Il y'a aussi le refus de donner les PV à beaucoup de bureaux et le déplacement du bureau 18 d'Él Kadima à l'école 1 le jour du vote sans avertir les électeurs.

La poursuite du vote au delà de 19 h et le refus de fermer la porte dans les délais au niveau des bureaux 1 et 5 et de celui de Semsiyatt. L'arrêt injustifié du dépouillement pendant quelques heures. Signature des membres de la commission sur un formulaire portant l'entête de l'UPR. Incapacité de la CENI de donner aux candidats des copies des résultats provisoires.

Dans leur lettre, les partis signataires déclarent à leurs militants et à l'opinion nationale leur rejet de ces élections pour ne pas avoir respecté les moindres exigences de la légalité et de la transparence et demandent leur recommencement dans des conditions plus appropriés

Ils considèrent que l’annulation de 2 bureaux de vote 22 ( Tentemlel, un foyer de fraude massive) et le bureau 23 (vote des militaires externes au Tagant), si elle se confirmait, la commune serait en ballottage entre UFP/Tawassoul et l’UPR.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1535

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • boubou_kibili (H) 07/09/2018 20:01 X

    SE Mr le Président de la CENI, malgré vos propos encourageants lors de votre prise de services et de votre interview recente dans le Journal le Calame, votre instituion est rattrappée par des faits averés et si ces griefs ne trouvent pas de solution votre crédibilité sera definitivement entamée sans attendre les présidentielles de 2019. Vous savez execellence on ne peut jouer avec son serment et rappelez vous que vous serez interrogés comme chacun d'entre nous sur vos engagments et ce jour personne d'autres que vous ne saurez y répondre. A bon entendeur salut ....