11-09-2018 01:00 - Marché d’ailleurs : les dromadaires de Mauritanie

Marché d’ailleurs : les dromadaires de Mauritanie

Francetv Info - Le 20 Heures de France 2 nous emmène dans le désert mauritanien où l’on négocie le prix d’un animal qui fait partie de la vie d’une majorité des habitants : le dromadaire. En Mauritanie, tout le monde les appelle les chameaux.

Ce sont en réalité des dromadaires, des centaines de dromadaires qui au petit matin débarquent de tout le pays sur ce marché en périphérie de Nouakchott, la capitale.

Les animaux ont parcouru pour certains plus de 1 000 kilomètres, 48 heures de trajet. "S’il vient de loin, on met du sable dans le camion pour que le chameau reste tranquille, explique Mohamed Yeslm, vendeur de dromadaires. A partir du moment où il descend, ça commence à négocier."

Une concurrence féroce

Le marché de Nouakchott est le plus grand du pays et même d’Afrique de l’ouest. En moyenne, 500 bêtes seraient vendues ici tous les jours. Il faut dire qu’en Mauritanie, on ne compte pas moins d’un dromadaire pour deux habitants. La taille, l’âge, le genre : il y en a pour tous les goûts et la concurrence est féroce.

Vient ensuite le temps de négocier et là aussi, il y en a pour toutes les bourses. Le prix d’un dromadaire va de 150 à plus de 1 000 euros. L’immense majorité des dromadaires de ce marché est consommée. L’animal est avant tout recherché pour sa viande.

https://www.francetvinfo.fr/monde/afrique/marche-dailleurs-les-dromadaires-de-mauritanie_2931497.html



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Francetvinfo
Commentaires : 0
Lus : 1584

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)