12-09-2018 17:24 - Le parti SAWAB donne ses observations sur le déroulement des élections dans un communiqué

Le parti SAWAB donne ses observations sur le déroulement des élections dans un communiqué

Alakhbar - Le parti SAWAB a déclaré dans un communiqué que les élections législatives et municipales ont été organisées dans des conditions extrêmes avec des limites minimales de transparence, d’impartialité et d’intégrité.

Le parti SAWAB s’est allié au mouvement IRA de Biram Dah Ould Abeid lors de ces élections. Et selon la déclaration de SAWAB cette alliance se poursuivra jusqu’en 2019.

La commission avait été créée de manière illégale, de façon qu’elle dissipe une large partie de l’opposition. Le parti SAWAB a également souligné ce qu’il appelle des interventions illégales des autorités dans le processus électoral.

Le communiqué a indiqué que toutes ces erreurs ont marqué l’occasion pour le peuple mauritanien de couper les liens avec cette transformation de la démocratie. SAWAB fait appelle à la commission pour l’ouverture d’une enquête sur les nombreuses irrégularités constatées et demande à l’opposition de faire preuve de vigilance.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 4
Lus : 1430

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (4)

  • Le Doker (H) 13/09/2018 00:40 X

    On peut penser qu’ils commencent à avoir des problèmes dans ce groupe opposé de tout même sur la façon de prier, il y’a vraiment des choses qui ne colle pas du tout, de vrai problème commenceront à pointer à l’horizon en 2019 et il reste plus que quelques mois pour voir cette alliance partir en fumée et voilà les prémices, il y’a dans le groupe des islamistes un barbu qui est parti depuis la signature de l’alliance cherché » des allumettes, il y’a aussi dans le groupe des droits de l’homme politique (IRA/RAG), un téméraire, un incrédule qui porte avec lui de l’essence, donc les deux mettront du feu dans cette alliance qui commence à sentir mauvais, mais moi je ne veux plus être Doker au port, je veux la présidence pour remplacer Aziz.

  • La girafe (H) 13/09/2018 00:36 X

    Il faut vraiment être dupe pour croire à la longévité de cette alliance, il fallait penser que biram et son mouvement ne feront pas long chemin, voilà le désamour qui pointe à l’horizon, est ce que SAWAB continuera avec un homme en prison, un Nelson Mandela à la mauritanienne.

  • Ya-Biladi (H) 13/09/2018 00:34 X

    Cette sortie cache des non-dits et risque de sentir de la poudre dans peu temps, je ne vois aucune raison de ne pas chercher les motifs qui se cache derrière, est ce que le système n’est pas rentré en contact avec les islamistes pour qu’ils lâchent Biram dah Abeïd, en tout cas cela n’est pas clair, affaire à suivre.

  • Aigle Noir (H) 13/09/2018 00:32 X

    Est-ce que les mauritaniens, le gouvernement et les hommes politiques ont étudiés cette sortie du président de SAWAB, si ces islamistes étaient sérieux ils n’allaient pas signer une alliance avec IRA jusqu’à 2019, s’ils n’avaient pas des idées derrière cette alliance de contre nature ils allaient signés à vie avec IRA, mais c’est parce qu’ils veulent tout simplement utiliser IRA, avoir des députés et après en 2019, ils peuvent ne pas soutenir la candidature de BIRAM, l’autre hypothèse est que SAWAB peut- être en complicité avec le système pour maintenir BIRAM en prison jusqu’après les élections présidentielles, BIRAM doit compter encore du temps en prison.