12-10-2018 14:34 - Front Line Defenders préoccupée par le maintien en détention de Biram

Front Line Defenders préoccupée par le maintien en détention de Biram

Le Calame - L’organisation de défense des droits humains, Front Line Defenders se dit « profondément préoccupée par le maintien en détention de Biram Dah Abeid ainsi que par la violente répression des défenseurs des droits humains qui exercent leur droit de manifester pacifiquement pour appeler à sa libération».

Lundi dernier ( 8 octobre 2018), douze membres de l'IRA-Mauritanie ont été passés à tabac par la police anti-émeute, lors d'un sit-in pacifique en faveur de Biram Dah Abeid, devant l'Assemblée nationale mauritanienne. Les douze membres, dont la femme de Biram Dah Abeid qui participait à la manifestation, ont été conduits à l'hôpital national, car trois d'entre eux ont été violemment chargés et souffrent de multiples fractures.

Le sit-in appelait à la libération de Biram Dah Abeid et coïncidait avec la première session de l'Assemblée nationale mauritanienne.

Les membres d'IRA-Mauritanie avaient organisé la manifestation pour attirer l'attention sur le maintien en détention de Biram Dah Abeid et pour faire pression sur le gouvernement afin qu'il le libère. Après une marche non violente vers l'Assemblée nationale, des membres de l'organisation ont organisé un sit-in pacifique devant le bâtiment.

À leur arrivée à l'Assemblée nationale, des unités de la police se sont rapidement approchées des membres d'IRA Mauritanie en brandissant des armes afin de les disperser. Selon des défenseurs locaux des droits de l'homme, la police était lourdement armée et n'a pas cherché à disperser le sit-in de façon pacifique avant d'employer la violence.

Les participants ont été frappés à la tête, au torse, aux membres et la police a utilisé une substance semblable à du gaz pour disperser la foule.

Arrêté, le 7 août 2018 à Nouakchott, Biram Dah Abeid a été mis en examen 13 août 2018 pour "'incitation à la violence et menaces portées sur la vie des personnes" par le tribunal de Wilaya de Nouakchott-Sud.

Front Line Defenders a pour objectif de « protéger les défenseurs des droits humains en danger, c’est-à-dire les personnes qui agissent de façon non violente pour que soient respectés un ou plusieurs droits garantis par la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme. Front Line Defenders vise à subvenir aux besoins identifiés par les défenseurs eux-mêmes en matière de protection ».





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1129

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)