02-11-2018 07:29 - "Je suis un cinéaste mendiant qui met ses sous dans les films!" Med Hondo #188

Francetvinfo - "Je suis un cinéaste mendiant qui met ses sous dans les films!" Med Hondo #188.

25 minutes de résistance incarnée par un comédien qui a joué Brecht ou Césaire, un homme de cinéma et un professionnel du doublage, viatique de ses films.

Un travailleur manuel devenu intellectuel, soucieux de l'Histoire et du colonialisme qui ont accumulé les mensonges, un Africain préoccupé du statut de la femme sur le continent. "Des mots de minuit": radical, métis réjouissant!

Des mots de minuit:
Émission #188 du 5 janvier 2005
Avec le comédien et cinéaste Med Hondo
Musique avec l'interprète malien et as du djembé Maré Sanogo

MANIÈRES DE VOIR :

- Le réalisateur Med Hondo est né en Mauritanie en 1936. Il évoque le cinéma africain, le néo-colonialisme, le racisme, sa carrière de comédien (Brecht, Césaire, Yacine), d'acteur (chez John Huston ou Costa-Gavras) et de cinéaste (West Indies, Lumière noire d'après le livre de Didier Daeninckx, Fatima l'Algérienne de Dakar). Fondateur des festivals de Carthage et de Ouagadougou, il a été aussi la voix française d'Eddy Murphy, celle de Sydney Poitier ou de Ben Kingsley; il est l'âne qui parle dans Shrek. Mais Med Hondo est d'abord "un bloc de résistance et de détermination", une expression que je lui propose et qu'il reprend à son compte. Il fut en délicatesse avec un copain sur le ventre duquel il tapait: Jean Rouch auquel il reprochait de créer du folklore à partir d'une expression culturelle. Il fut plus en phase avec Joris Ivens ou René Vauthier. Il déteste qu'on qualifie l'Afrique de "blanche" ou "noire", estime qu'il est plus juste de dire "c'est du p'tit blanc" que "c'est du p'tit nègre". Plus généralement, il est extrêmement critique d'un néo-colonialisme "toujours vivant", des gouvernements africains et des politiques mises en œuvre sur le continent.

"Le cinéma africain est une usine sans gaz. Malheureusement. C'est L'Afrique! Elle est comme ça. Quand les politiques et les gouvernements ne font strictement rien pour un peuple ou pour des peuples, que ce soit en matière de santé ou d'agriculture, ce serait presque insultant de dire: "Je veux faire des films!". La Mauritanie est dans un état de misère absolue... Moi, je suis un cinéaste mendiant qui mendie mais qui met ses sous dans les films. Mon état, mon gouvernement mendient des sous à L'Europe mais ils les mettent dans des coffres-forts suisses. C'est une différence!" (Med Hondo. Des mots de minuit, 2005)

MUSIQUE :

- Maré Sanogo est un percussionniste malien. Il interprète au djembé un air traditionnel, Di.



Des mots de minuit #188
Réalisation: Jean François Gauthier
Rédaction en chef : Rémy Roche
Production: Thérèse Lombard et Philippe Lefait
© Desmotsdeminuit/France2





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Francetvinfo
Commentaires : 1
Lus : 2431

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • mystere1 (F) 02/11/2018 08:58 X

    Dommage qu'un grand artiste ne soit pas connu de la plupart des africains, car toutes ces voix charmantes de ces acteurs, en particulier afro-américains,c'est donc lui derrière cela ! il est fort ce fils du pays du désert, et un honneur pour l'afrique et en particulier la Mauritanie, bravo il a évolué et percé ailleurs en occident, en particulier au pays de l'oncle Sam, mais aussi d'autre part Hondo, doit songer à promouvoir comme grand projet, dans la culture et l'art de son pays natal, bien vrai qu'il y'a beaucoup de retard dans les progrès de développement de plusieurs aspects de domaines dans ce pays !