09-11-2018 12:33 - La BCM prolonge la durée de validité des anciennes pièces de monnaie 1, 5,10, 20 et, 50 A-UM à fin 2019

La BCM prolonge la durée de validité des anciennes pièces de monnaie 1, 5,10, 20 et, 50 A-UM à fin 2019

BCM - Depuis son lancement, le 1er janvier 2018, la Réforme de notre monnaie nationale, l’Ouguiya, n’a cessé d’être saluée aussi bien par les usagers de notre monnaie nationale que par les institutions internationales et régionales partenaires, non seulement pour son caractère révolutionnaire par rapport à ce qui existe dans la sous-région, mais aussi pour le doigté de sa mise en œuvre.

Un succès rendu possible grâce à l’attention que la BCM a toujours accordée aux réactions de toutes les parties prenantes par rapport à la mise en œuvre de la réforme, notamment le retrait de l’ancienne gamme d’Ouguiya et son remplacement par la nouvelle gamme.

A quelques semaines seulement de la fin initiale de la démonétisation, prévue au 31 décembre 2018, la BCM a été sollicitée par plusieurs acteurs affiliés à l’Union Nationale du Patronat Mauritanien (UNPM), l’appelant à reporter la période de circulation des anciennes pièces de monnaie, avançant comme arguments des difficultés liées au collecte et convoyage des pièces de monnaie et raisonnant que l’intégralité de leurs chiffres d’affaires se mesurent sur la base de leurs ventes en détail réalisées essentiellement par des pièces de monnaie, et inquiétées que l’arrêt de circulation des anciennes pièces de monnaie, le 30 novembre 2018, risquerait de créer une perturbation des échanges dans un commerce en lien direct avec le consommateur.

Ainsi, et suivant son approche inclusive vis-à-vis de tous les acteurs économiques installés en Mauritanie, la BCM porte à la connaissance du public les nouvelles mesures suivantes :

1. La période de circulation des anciennes pièces d’Ouguiya, 1, 5, 10, 20 et 50 MRO, est prolongée jusqu’au 31 décembre 2019 ;

2. L’échange des anciennes pièces d’Ouguiya, 1, 5, 10, 20 et 50 MRO, demeure disponible au niveau des guichets de la BCM et de ces agences régionales, jusqu’au 31 décembre 2019 ;

3. La BCM continuera à absorber les pièces de monnaie de l’ancienne gamme, c’est-à-dire que les anciennes pièces de monnaie versées et/ou échangées à la Banque Centrale de Mauritanie (BCM) ne seront plus réinjectées dans le marché.

Cependant, l’échange des billets de banque de l’ancienne gamme se poursuivra aux guichets de la BCM, ainsi que ceux de ces agences régionales ; et ce seulement jusqu’au 31 décembre 2018.

Pour plus d’information, veuillez contacter le département de Communication : commbcm@bcm.mr

Nouakchott, le 08 - 11 - 2018



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : BCM
Commentaires : 2
Lus : 2664

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • rimois (H) 09/11/2018 13:29 X

    C'est la BCM avec ses économistes de renommés à sa tête qui a trouvé comme remède a l'inflation monétaire le changement de monnaie avec une division par 10 par rapport a l'ancienne monnaie. ça mérite un prix Nobel d’économie, je crois. on devrait enseigner cette méthode à l'université

  • moukhabarat (F) 09/11/2018 13:26 X

    Cette opération est justifiée uniquement pour ce qui concerne le le remplacement du papier par le polymère. Pour le reste elle a été menée sans associer le gouvernement et seulement entre le Gouverneur de la Bcm et le Président. Ce genre d'opérations équivaut pour l'économie au changement du sang d'une personne:: elle doit être menée avec prudence et doigté.