10-11-2018 09:35 - Mauritanie: SNIM, un nouveau ADG pour redresser la barre

Mauritanie: SNIM, un nouveau ADG pour redresser la barre

Le360 Afrique - Réuni jeudi à Paris, le Conseil d’administration de la Société nationale industrielle et minière (SNIM), la plus importante entreprise publique de Mauritanie (dont le capital est détenu à 74% par l’Etat), a entériné une proposition du gouvernement mauritanien désignant Hacena Ould Ely en qualité d’Administrateur directeur général (ADG) de l'entreprise.

Hacena Ould Ely remplace au poste Ahmed Salem Ould Béchir, nommé Premier ministre fin octobre. Le nouveau patron de la SNIM est un économiste de formation. Il était directeur général du Port autonome de Nouakchott dit Port de l’Amitié (PANPA) jusqu’à sa désignation à la tête de l’entreprise minière.

Hacena Ould Ely a été également le premier directeur général de la compagnie aérienne nationale «Mauritanie Airlines International (MAI)». Il fût ministre de la Pêche de septembre 2008 à août 2009.

Le nouvel ADG arrive aux commandes d’une entreprise handicapée par une énorme dette de plus 250 milliards d’ouguiyas (MRO), selon la presse locale.

Ainsi, évoquant «un manque de compétitivité et une insuffisance de ressources», le site d’information en ligne «Al Akhbar» présente la situation d’une entreprise «au bord de la faillite».

Historiquement, la SNIM fournit plus d’un tiers des ressources budgétaires de l’Etat. Mais pour cette année, l’apport a enregistré une chute drastique.

Le ministre de l’Economie et des finances, Moctar Ould Diaye, explique cette baisse vertigineuse par la faiblesse des cours mondiaux du minerai de fer.

La SNIM est le plus important employeur de Mauritanie après l’Etat, avec plus de 6.000 agents.

Par notre correspondant à Nouakchott
Cheikh Sidya




Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 1870

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • bleil (H) 10/11/2018 12:57 X

    Un challenge de plus pour quelqu'un qui a mis sur pied une compagnie aérienne et qui a surtout du bon sens ... la société mérite une réorganisation adaptée au contexte environnemental de la Mauritanie! Ce sera nous l’espérons l'ADG qui remettra la compagnie sur rails du travail et de la réussite dans sa mission.

  • cccom (H) 10/11/2018 10:36 X

    contrairement à l'avis ''Fun'' aujourd'hui sur ma page face de l'ancienne Ministre Makfoulasur qui préconise la taxation des enfans des gardiens de Tevragh Zeina non scolarisés, je suis convaincu qu'en libérant nos initiatives nous pouvons assurer l'Educaion grauie à tous les enfants du pays par les Conseils Régionaux cette année et offrant, à terme, 50 milliards d'UM aux Conseils Régionaux pour financer au Nord des projets modernes de palmeraies qu assure un revenu supérieur aux recettes minières de la SNIM . https://web.facebook.com/cheikhany.ouldsidina