11-11-2018 18:00 - La Mauritanie répond à Trump: « Aux USA, vous verrez très peu de noirs dans l’administration mais ils sont nombreux dans les prisons»

La Mauritanie répond à Trump: « Aux USA, vous verrez très peu de noirs dans l’administration mais ils sont nombreux dans les prisons»

Urgence.tv - La Mauritanie répond à Trump:

« Aux USA, vous verrez très peu de noirs dans l’administration mais ils sont nombreux dans les prisons».
Si les Américains justifient leur décision d’exclure de l’AGOA par la pratique de l’esclavagisme et la persistance du racisme en Mauritanie, ils ont reçu une réponse à la hauteur de l’acte d’accusation.

Dans une conférence de presse tenue jeudi, par Sidi Mohamed Ould Maham, ministre de la Culture et porte-parole du Gouvernement mauritanien, la réplique a été cinglante.

« Les États-Unis sont souverains dans les décisions qu’ils prennent pour accorder des avantages à qui ils veulent, s’offusque-t-il. Mais les autorités américaines n’ont pas le droit, comme elles l’ont fait, de ternir l’image de notre pays en nous traitant d’esclavagistes ou racistes. L’esclavage n’existe pas chez nous même si nous l’avons vécu par le passé comme beaucoup de pays, y compris les Etats-Unis où les stigmates de l’esclavage sont encore visibles. Aux Etats-Unis, dans les administrations ou dans les grandes sociétés financières, vous verrez très peu de noirs. Ils sont nombreux dans les prisons, dans la criminalité ou le trafic de drogue, marginalisés… Les noirs n’ont commencé à voter aux Etats Unis qu’en 1966 alors que chez nous, tous les Mauritaniens votent depuis 1946 et ce n’est pas pour autant que le Gouvernement mauritanien a traité les Américains d’esclavagistes ou racistes… »

L’AGOA est la loi sur la croissance et les opportunités économiques en Afrique que le gouvernement des Etats-Unis a promulguée en 2000, sous l’administration de Bill Clinton, afin d’accroître le commerce et les investissements américains avec l’Afrique subsaharienne. Elle permet aux entreprises admissibles d’exporter en franchise de droits de douane plus de 6 000 produits vers les USA. Une sorte de visa pour elles.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 13
Lus : 6540

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (13)

  • mboyricksalem (H) 17/11/2018 21:36 X

    ON NE PEUT COMPARERER LE RACISME ET LA SEGREGATION SEGRESIONISTE MAURITANIEN AUX AMERCAIN QUI SANS EUX LA MAURITANIE SE DÉBARRASSERAIT DE TOUT LES PEULS DE CE PAYS QUI APPARTIENT AUX VIVANTS SUR CETTE TERRE OU DIEU A VOULU NOIR ET BLANC

  • Belphegor (H) 14/11/2018 09:18 X

    BBeaucoup ici dans une logique de surenchère des mots et de mauvaise foi manifeste aiment faire le parallèle entre la Mauritanie et l'Afrique du Sud de l'apartheid (leur référence comparative), je les invite à échanger avec des sexagénaires et septuagénaires sud-africains (noir, blancs, indiens et métis) qui ont vécu cette terrible période et essayer de trouver des points communs, il reste encore beaucoup à faire en Mauritanie en termes de justice sociale et d’équité mais cette comparaison n'a pas lieu d’être sauf pour ceux qui sont dans la logique de noircir le tableau au-delà de la réalité.

  • gaaryfouta (H) 13/11/2018 03:56 X

    La mauritanie est pire que l'Afrique du sud au temps de l'apartheid.Le noir n'a aucun droit dans ce pays.Il ya pas a comparer aux états unis ou n'importe qui peut réussir voir Obama de père Kenyan' la nouvelle élue au congres d'origine somalienne.il y a pas un poste qu'un noir n'a pas occupe

  • kalidou gueye (H) 12/11/2018 19:45 X

    Eskey. Le pays le plus non démocratique du monde répond à la première démocratie du monde. Leur règne tire à sa fin êt ils parlent sans réfléchir et avec beaucoup de mensonges. Les usa doivent durcir les sanctions en refusant de visas aux président Aziz a ces ministres et aux autorités tant que les choses n auront pas changées.

  • rimois (H) 12/11/2018 14:10 X

    Barack Obama Président, Michelle Obama Première Dame, Collin powell Chef des armées puis secrétaire d’état, Condoleezza rice Secrétaire d’état, John Willis Menard congressman 1868, Ruth Bader Ginsburg juge de la cours suprême, Clarence Thomas, juge de la cours suprême, Hiram Rhodes Revels sénateur 1870, Thurgood Marshall, juge de la cours suprême 1967, Shirley Chisholm 1ere femme noir élue au congres 1968 Patricia Roberts Harris 1ere femme noire membre du cabinet présidentiel, Tom Bradley maire de los angeles 1993, David Dinkins maire de new york 1993, Harold Washington Maire de chicago 1993, .....La liste n'est pas exhaustive. Complétez à votre guise. Ce sont la quelques-uns des personnalités afro-américains trouvées à la volée. Alors la comparaison serait difficile. Réglons nos problèmes et avançons ensemble c'est mieux que de "politiquer" pour s'enrichir en appauvrissant le reste du peuple.

  • tokossel2222 (F) 12/11/2018 08:31 X

    Ould Mahama et son président n'ont pas compris et ne connaissent pas l'histoire. Car aux USA au moment que les américains ont commencé à lutter contre l'esclavage et le racisme, ils ont favorisé la minorité c'est à dire où on attribut 3 poste les 2 seront de la minorité. Et la Mauritanie exclu et continue à exclure les noirs de toutes les sphères du pays.

  • Vent de Sable (H) 11/11/2018 23:45 X

    C'est l'hypocrisie habituelle de l'Occident. Toujours deux poids, deux mesures. Les palestiniens sont des terroristes, Les Arabes mauritaniens: des esclavagistes, et ainsi de suite...

  • lass77 (H) 11/11/2018 21:11 X

    C'est quoi cette comparaison honteuse et hypocrite. La question des noirs aux USA est sociale. il y'a 19000 élus noirs aux Etats-unis : Deputés, senateurs, gouverneurs, sherif, parlement local. Vous avez au moins un juge Noir à vie à la cour supreme, les USA ont connu noir un chef d'Etat major de l'armée , puis secretaire general (Collin powell) et Condoleezza Rice au meme poste , il y'a beaucoup de noirs Americains ambassadeurs , l'Amerique a élu un Noir comme president des Etats-unis . C'est une honte de faire cette comparaison qui n'est que fuite en avant.

  • NDIEWO (H) 11/11/2018 19:34 X

    Ha non, il est pathétique, Vous vous rendez compte, il fait une comparaison, d’où il sort L’administration était à 80% noirs dans les années 80. C’est à dire que tout cela est programmé, et que ce n’est pas encore fini

  • leguignolm (H) 11/11/2018 19:14 X

    Quand je vous disais un peuple des jouhas!

  • Le Doker (H) 11/11/2018 19:07 X

    Ce démenti de notre ministre de l’information Ould Maham n’est rien d’autre qu’une affirmation claire et net que la Mauritanie est un pays raciste esclavagiste, pas comme les USA qui l’on combattu avec force, mais cela existe en Mauritanie, se pratique partout même dans l’administration et pire dans les institutions militaires à une échelle moindre que les américains qui ont besoin des chaires à canon en cas de conflit. Le ministre de se contredire encore une fois comme d’habitude, qu’il n’y a pas de racisme en Mauritanie, cette déclaration n’est ni politique ni intelligent pour un homme qui porte la parole d’un gouvernement raciste et esclavagiste, mais pourvu qu’il est obligé de dire le contraire de ce fait historique entretenu et protège par ses semblables. Les américains ont la réponse, ce sont les sanctions comme fait à l’Afrique du Sud dans les années d’apartheid, mais pour éviter tout cela, nous allons nous plier en quatre morceaux pour dire que la déclaration du ministre est fait sur twister et que les voix officielles de l’état sont les medias officiels, que le ministre avait pris un mauvais verre de thé et qu’il n’avait pas compris la position de son gouvernement et aujourd’hui ça va mieux, voilà ce qu’ils diront aux américains le moment de demander pardon. Cridem doit enlever la photo du président Aziz et mettre la photo de Ould Maham, pour être juste avec lui, parce qu’Aziz ne parle que quatre fois par an et ne fait que deux déclarations par an.

  • cccom (H) 11/11/2018 18:39 X

    Notre pays enrichis les pays riches en s'appauvrissant . SVP associez nos initiatives locales pour enrichir les Conseils Régionaux par le systéme éducatif créateur de fonds sur l'économie faite sur les mauvaises gestions de nos ressources humaines et territoire agricole aux richesses infinies et durables. cheikhany_ouldsidina@yahoo.fr

  • overview (H) 11/11/2018 18:29 X

    Étonnant, l’état mauritanien lui-même est entrain de reconnaitre au plus haut niveau, la discrimination contre la composante noire sur son propre sol avec cette comparaison des noires dans l'administration aux USA. cependant aux USA, on a vu un président noire durant 8 ans avec une première dame 100% black. il y a des juges de la cours suprême noire, des universités, entreprises privées et banques détenus par des noires. le problème dans ce pays ce que l'état ne permet pas l’émancipation de la composante noire pas seulement dans l'administration mais aussi dans le secteur privé. nous ne comptons pas sur les USA pour reprendre nos droits mais par la mise en place d'une stratégie de lutte acharnée par tous les moyens possibles.