12-02-2019 14:10 - Mauritanie : le régulateur télécom a relancé l’appel d’offres pour la 4G d’abord boudé par les opérateurs

Mauritanie : le régulateur télécom a relancé l’appel d’offres pour la 4G d’abord boudé par les opérateurs

Agence Ecofin - L’Autorité de régulation de Mauritanie (ARE) a procédé le 11 février 2019 à la relance de l’appel d’offres pour l’attribution de la licence en vue d’établissement et d’exploitation de réseaux destinés à la fourniture de services de communications mobiles de deuxième, troisième et quatrième génération ouverts au public (2G/3G/4G) en Mauritanie.

Cette relance fait suite à l’échec du premier appel d’offres lancé en octobre 2018 qui n’a suscité aucun intérêt des sociétés télécoms. Cette fois encore, deux types de licences sont mises en vente. Le premier (la 4G) est destiné aux opérateurs télécoms déjà détenteurs de licences 2G/3G en Mauritanie.

Le second est une licence globale destinée à tout nouvel opérateur, permettant d’utiliser les technologies 2G/3G/4G, pour la fourniture locale de services de communications électroniques.

Dans la note signée de Cheikh Ahmed Ould Sidhamed, le président du Conseil national de régulation, il est précisé que la date limite pour demander des éclaircissements sur le dossier est fixée au 21 février 2019 alors que celle de remise des dossiers de soumission court jusqu’au 13 mars 2019.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Agence Ecofin
Commentaires : 4
Lus : 1982

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (4)

  • amer2019 (H) 14/02/2019 14:08 X

    je ne pense pas que le marché du secteur peut supporter un quatrième opérateurs

  • Belphegor (H) 13/02/2019 08:34 X

    @El Houssein Le réseau du futur 4eme operateur sera excellent au lancement le temps de drainer le maximum de d’abonnés possible, de faire des bénéfices et d’amortir les lourds investissements initialement consentis avant que sa qualité ne se dégrade progressivement comme les trois premiers….La culture de la constance dans la qualité des prestations n’existe malheureusement pas chez nous.

  • El Houssein (H) 12/02/2019 16:43 X

    Le nouvel opérateur aura beaucoup de chance, car tous les abonnés des trois opérateurs présents sont si mécontents de leurs prestations qu'ils les quitteront immédiatement.

  • Belphegor (H) 12/02/2019 14:51 X

    Le prix de la licence jugé prohibitif (20 milliards) par les acquéreurs potentiels été maintenu ou revu la baisse ?