27-02-2019 22:04 - Ramassage des ordures : des employés de MALIDOC arrêtent de travailler pour cause d’arriérés de salaires

Ramassage des ordures : des employés de MALIDOC arrêtent de travailler pour cause d’arriérés de salaires

Mécontents, des employés de MALICOD, une société de ramassage des ordures, sont venus mercredi 27 Février manifester devant le Conseil Régional de Nouakchott pour se faire entendre.

Depuis samedi 23 Février, les travailleurs de MALICOD ont décidé d’arrêter de travailler, en raison de retards récurrents et cumulés d’arriérés de salaires. L’un d’eux, a expliqué à CRIDEM, en marge d’un sit-in devant le Conseil régional de Nouakchott, que leur employeur leur devait cinq (5) mois de salaires. "Nous avons tapé à toutes les portes, mais il n’y a rien qui bouge", a-t-il affirmé.

Après le départ de Pizzorno, la Communauté urbaine de Nouakchott (CUN), à l’époque dirigée par Maty Mint Hamady, avait attribué le ramassage des ordures de la ville de Nouakchott qui en produit quotidiennement 700 tonnes, à des sociétés mauritaniennes dont MALICOD.

Par la Rédaction de cridem.org

©CRIDEM / (27 Février 2019)

-----



Commentaires : 0
Lus : 1369

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)