02-03-2019 00:00 - Un nouveau DG pour redresser la SONADER

Un nouveau DG pour redresser la SONADER

Terroir Journal - Très expérimenté dans le management des grandes sociétés, Abdoulaye Mamadou Ba dit Blé a posé ses baluchons à la Direction Générale de la SONADER.

Une société d’Etat qui a joué un grand rôle dans le développement de notre agriculture depuis sa création. Ces dernières années, la société avait connu une bonne santé dans la gestion avec l’arrivée de Koulibaly Oumar. Avant de sombrer sous l’ère de Issa qui selon certaines sources avait été désavouée par la ministre Mint Momma.

Le choix porté sur Abdoulaye Mamadou BA serait, selon une source bien informé, dicté par la présidence. L’homme, nous dit cette source, se serait illustré dans la bonne gestion des projets lorsqu’il était à la défunte ENER, à la SMCP et un bref passage à la SAM (Société des Aéroports de Mauritanie).

Il possède le profil qu’il faut pour opérer des redressements dans une société qui est en très mauvaise posture. Depuis l’éviction du très arrogant DG Issa qui, aujourd’hui, a des ennuis avec la justice.

C’est un espoir pour les nombreux employés en fonction ou admis depuis plusieurs années à faire valoir leurs droits à la retraite et qui peinent en plus à soutirer un Khoums à la CNSS faute de versement des cotisations de la SONADER à la caisse. Et pourtant, l’argent a été soustrait des salaires des employés sans jamais être reversé à la CNSS. Une situation que devra éclaircir et résoudre le nouveau DG mais aussi redonner la confiance aux bailleurs de fonds.

Trouver également des solutions pour les nombreux aménagements agricoles restés en souffrance depuis 2005. Particulièrement les infrastructures réalisées dans le cadre du PRPB comme d’ailleurs le moyen périmètre de 150 hectares dont le problème a été soumis à maintes reprises aux différents ministres et le raïss lui-même.

Le mal est profond et les paysans espèrent que l’arrivée du maire de Bababé fera bouger les lignes.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 2202

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • Hammejerel (H) 02/03/2019 08:26 X

    Comme on dit souvent les faits sont sacrés et les commentaires sont libres. Comme un incendie chaque fois qu'il quitte une entreprise, c est la faillite assurée. La Sonader n y echappera pas par des pratiques nepotiques qui consistent a ne recruter que ses électeurs de la mairie. Le temps finira toujours par déshabiller les mensonges et les menteurs.A combien de Mru cet article a été commande ?