12-03-2019 09:35 - Mauritanie : la demande de logement est estimée à 10000 unités par an (ministre de l’habitat)

Mauritanie : la demande de logement est estimée à 10000 unités par an (ministre de l’habitat)

Les Mauritanies - Le ministre de l’habitat, de l’urbanisme et de l’aménagement du territoire, Nani Ould Chrougha a fait savoir que la demande annuelle de logement est estimée à 10000 unités.

S’exprimant, jeudi 7 mars, lors du point de presse hebdomadaire, le ministre a précisé que l’inventaire faite en 2009, montre que le gap entre la demande et de l’offre de logement se situe à 233% (3000 unités de logement existant contre une demande annuelle de 10000 habitats).

Le responsable a mentionné que pour pallier à cette situation, "l’ État a élaboré un programme et pris un certain nombre de mesures institutionnelles dont la fusion des sociétés Socogim et ANAD en une société dénommée ISKAN".

"Cette société, qui a réalisé d’ambitieux programmes de logements au niveau de Tiris-Zemmour, à travers la construction de 600 unités de logement à Zoueirate, en plus de 148 unités à Nouakchott pour les familles sinistrées et 50 unités de logement à Chami pour un coût global de 750 millions MRU", a-t-il renseigné.

Concernant l’urbanisation, Ould Chrougha a soutenu que son département a procédé à la distribution de plus 146 mille parcelles dont 120 mille au niveau de Nouakchott.

"Et d’effectuer l’aménagement et la viabilisation d’environ 5200 hectares pour l’accueil et l’installation des familles de rapatriées", a-t-il informé.

La question de l’habitat est devenue un véritable casse-tête pour les autorités mauritaniennes notamment avec l’agrandissement anarchique de Nouakchott durant ces dernières décennies.

Ibrahima Junior Dia



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1502

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)