13-03-2019 16:16 - A Biram Dah Abeid : Zorro n'existe pas en politique

A Biram Dah Abeid : Zorro n'existe pas en politique

Ciré Ba - Demander des explications à un candidat qui aspire à diriger un pays est d'une banalité universelle. Le présenter comme ZORRO, comme la seule solution alors qu'il n'a pas apaisé des inquiétudes légitimes, relève d'un fanatisme annonciateur de totalitarisme.

En politique, ZORRO n'existe pas. Le président Emmanuel Macron l'a appris à ses dépens. Que certains des partisans de Biram Dah Abeid se comportent d'avance en « soldats fanatisés » n'est pas rassurant. Il existe des solutions portées par des femmes et des hommes qui luttent pour une Mauritanie réconciliée, apaisée, juste et égalitaire entre ses composantes.

En lieu et place des insultes, de l'arrogance et de la suffisance, des diffamations et autres méthodes s'apparentant à du "terrorisme" pour faire taire, beaucoup attendent toujours son argumentaire. Pourtant, c'est simple. Autrement, on restera dans le débat sans tomber dans la vulgarité,

Ciré Ba – Paris, le 12 mars 2019



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Cire Ba
Commentaires : 4
Lus : 1867

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (4)

  • pyranha (H) 14/03/2019 08:22 X

    j'ignore sincèrement le litige existant entre Biram et sa formation et mon cousin et frère Ciré BA,mais là franchement ,je sui perplexe et perdu .... Vu les sacrifices concrets que consent Biram et perceptibles mm par un amnésique je vois mal cette jugeote faite par certains de mes parents noirs mauritaniens résidant à l'extérieur.Wallahi je n'y comprends rien ,car ce que défendent Ciré BA et Biram c'est du kiff kiff alors où est le problème ? d'autant plus que Biram le fait de manière la plus radicale et très soutenue de partout dans le monde.

  • Belphegor (H) 13/03/2019 22:57 X

    @nemahaidara La défense des opprimés n'est qu'un tremplin et surtout un fonds de commerce (politique et pécuniaire) pour l'agenda personnel de Biram mais si en 2019 vous croyez encore au faux mythe du défenseur de la veuve et de l'orphelin incarné par cet opportuniste grand bien vous en fasse.

  • nemahaidara (H) 13/03/2019 19:56 X

    Zorro n’a jamais existé politique ou non!!! Monsieur Ba ,même dans la réalité Zorro n’existe que dans les films . Biram et son combat ,celui de ses soutiens sont des réalités du peuple mauritanien .Pas besoin de Zorro ,une fiction filmée. D’autres leader avant lui ont entendu des propos similaires contre eux et leur partisan ,cela ne les a pas arrêté. Vos remarques sur BIRAM et ceux qui le soutiennent manquent de pertinence. Même Si ce que vous dites des soutiens de Biram existe cela doit être l’œuvre d’un petit,petit groupe en tous cas pas la majorité. On dirait que rendre aux mauritaniens leur dignité en instaurant un état de droit où tous les citoyens sont égaux en droit et en devoir ne vous suffit pas ... Vous préférez depuis Paris et derrière le clavier tirer à hue et dia sur les opposants à travers des articles de presse perfides . C’est votre droit de recherche à plaire à qui vous voulez mais vous n’avez pas le droit de traîner dans le mensonge et le déshonneur des hommes et femmes qui n’ont commis comme seul péché que de n’être pas de votre choix politique .

  • Belphegor (H) 13/03/2019 16:27 X

    Le fanatisme anime déjà les inconditionnels de Biram sur ce site, aucune jugeote, aucune capacité de réflexion ou d'analyse poussée sans invectives....Le baromètre de l’objectivité pour eux se limite a chanter comme eux les louanges de leur gourou ou se faire traiter de partisan du système et/ou du regime.