16-03-2019 20:05 - Le Président de la République assiste à la prière funèbre pour l’ancien président Ould Ahmed Louli

Le Président de la République assiste à la prière funèbre pour l’ancien président Ould Ahmed Louli

AMI - Le Président de la République assiste à la prière funèbre sur la dépouille mortelle de l’ancien président Mohamed Mahmoud Ould Ahmed Louli.

Le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, a assisté, samedi, dans l’enceinte de la mosquée d’Ibn Abass, à la prière funèbre sur la dépouille mortelle de l’ancien président Mohamed Mahmoud Ould Ahmed Louli, décédé auparavant dans la matinée, suite à une maladie survenue, à l’âge de 76 ans.

Né le 1er janvier 1943 à Tidjikja, le défunt avait occupé le poste du Président de la République islamique de Mauritanie durant la période du 3 juin 1979 au 4 janvier 1980.

La prière s’est déroulée en présence du Premier ministre, Monsieur Mohamed Salem Ould Béchir, du premier vice-président de l'assemblée nationale Monsieur Bodjel Ould Houmeid , des membres du Gouvernement, des Chefs des états-majors des forces armées et de sécurité, des hautes personnalités et d’un grand nombre de fidèles.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 2307

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • yanis (H) 16/03/2019 20:58 X

    Il a été chef de l'Etat et non président de la République. Le pouvoir réel était aux mains du chef du gouvernement, Mohamed Khouna Ould Haidalla, qui deviendra par la suite chef de l'Etat, président du CMSN, avec les pleins pouvoirs en nommant un premier ministre civil, Sid'Ahmed Ould Bneijara.