17-03-2019 06:45 - Présidentielle 2019: Vers l’inévitable candidature de Ould Maouloud

Présidentielle 2019: Vers l’inévitable candidature de Ould Maouloud

Kassataya - Après des semaines de conciliabules infructueuses avec l’opposition, l’Union des Forces de Progrès (UFP) à travers son comité permanent, vient de soumettre la candidature de son président Mohamed Ould Maouloud comme le candidat à l’élection présidentielle de 2019.

Cette proposition qui doit être soumise au bureau exécutif ne devrait être qu’une simple formalité. L’alliance de l’opposition démocratique, à laquelle l’UFP était partie prenante, n’a pas pu fédérer une candidature unique.

Et cette alliance qui voulait constituer un bloc d’opposition contre le régime en place a implosé car le parti d’obédience islamiste Tawassoul soutient l’ancien premier ministre du dictateur Ould Taya à savoir Sidi Mohamed Ould Boubacar, tandis que le parti Adil a rejoint Mohamed Ould Ghazouani, candidat de la majorité présidentielle et dauphin du président sortant Mohamed Ould Abdel Aziz.

Mohamed Ould Maouloud actuellement député à l’assemblée nationale, est considéré comme membre de l’opposition dite radicale.

Selon nos informations, l’UFP sera soutenue par le RFD d’Ahmed Ould Daddah et du CND de maître Mahfoud Ould Bettah entre autres partis.

Cette candidature du Dr Ould Maouloud attendue par beaucoup d’observateurs aurait été accélérée par une demande pressante de blogueurs et influenceurs issus de la société civile, qui voient en lui un challenger sérieux, tant il capitalise un capital sympathie considérable.



Ainsi, le blogueur Abdel Nasser Ould Beibe qui depuis des mois souhaitait la candidature de Ould Maouloud a remis le couvert durant cette journée.

Il a posté un message qui a été repris par beaucoup de blogueurs aussi bien arabophone que francophone dont voici le contenue : « sur la base de l’histoire de son militantisme; à la lumière de sa longue expérience politique, de la constance de ses positions de principe sur la question nationale ou sur les inégalités; de par son souci d’unifier l’opposition, nous souhaitons la désignation du président Mohamed Ould Mouloud comme candidat unifié de l’opposition Mauritanienne.

Résolument engagé à faire évoluer le pays dans la voie de la modernité, du progrés et de la démocratie véritable, Ould Maoloud est notre candidat.

Si vous soutenez l’idée, copiez la publication sur votre page.»




Le jeune Dahaba Djibril Diagana, militant du parti UFP lui a emboité le pas sur les réseaux sociaux. Ce dernier qui a rendu un hommage à son président Mohamed Ould Maouloud. Il dira, parlant de Ould Maouloud avant l’officialisation de sa candidature, qu’ « il y a des hommes qui forcent notre respect et considération de par leurs qualités humaines, intellectuelles et politiques.

Je rends un vibrant hommage à un compatriote mauritanien, rare de son genre, Mohamed Ould Maouloud, dont la #constance de l’engagement au service du peuple n’est plus à démontrer. »


Ce message a été très apprécié par la plupart des internautes qui ont commenté ce posting.



Un ancien étudiant de Dr Ould Maouloud à l’université de Nouakchott, Cheikhna Mohamed WAGUÉ quant à lui soutiendra dans un commentaire : "que Le Dr. Mohamed Ould Maouloud est un grand Homme. Il est très dense intellectuellement et très honnête moralement. Je l’ai eu comme professeur à l’Université de Nouakchott. Il a une profonde connaissance de la société mauritanienne dans sa complexité, et ce de la période médiévale à nos jours. C’est pourquoi, il ne tombe jamais dans certains pièges tribalo-ethnicistes. Il a un profond respect pour toutes les franges de la population mauritanienne. C’est un très bon historien. Je parle sans complaisance et en toute connaissance de cause pour l’avoir connu durant quatre années universitaires."

Le Dr Ould Maouloud aura la lourde tâche de fédérer le reste de l’opposition tout en levant des fonds pour mener à bien sa campagne.

Issue de la mouvance de gauche progressiste, l’UFP s’est illustrée dans sa lutte acharnée contre les différents pouvoirs militaires qui se sont succédés en Mauritanie.

Dr Mohamed Ould Maouloud qui avait participé à l’élection présidentielle de 2007, avait obtenu 4% des suffrages exprimés a préféré soutenir Messaoud Ould Boulkheir à l’élection présidentielle de 2009 (suite au coup d’état mené par Mohamed Ould Abdel Aziz), il a par ailleurs boycotté l’élection présidentielle de 2014.

Les candidats déclarés à cette élection présidentielle de juin 2019 sont Mohamed Ould Ghazouani, Biram Dah Abeid qui seront suivis par le Dr Mohamed Ould Maouloud et probablement par Sidi Mohamed Ould Boubacar.

Kassataya



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 7
Lus : 2361

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (7)

  • hachmi (H) 17/03/2019 17:22 X

    Non cette opposition n'est pas sérieuse et ne tire pas de leçons des élections de 2014 ! Ould Maouloud, c'est combien de bataillons ? Il est en passe d'être lâché même par ses fidèles compagnons.

  • mine-you (H) 17/03/2019 15:06 X

    En tout cas il a toutes les compétences, politiques,culturelles et sociales. Si les mauritaniens veulent mettre fin à ce système corrompu, ils doivent s'unir voter pour lui.

  • kadimapur (H) 17/03/2019 14:55 X

    Une candidature logique d'un homme de principes crédible et nécessaire pour véhiculer le message de progrés de cette formation de l'Ufp héritière des kadihines qui ont rendu et qui continuent à rendre par leur lutte beaucoup de services aux mauritaniens qui leur en sont reconnaissants...

  • maestro (H) 17/03/2019 14:30 X

    l'UFP est le seul a avoir la clé en main. sincerement observez mon raisonnement: 1. il est le seul a pouvoir battre le regime militaire en ayant biensur derriere lui tout le peuple. 2.etant maure il va pouvoir avertir que l'etat utilise à ses fins les bidans sans rien en retour. 3. etant civil et entouré d'intellos ils pourront tenir la barre jusqu'à ce que le peuple devienne mature et obtienne tout ses droits. mais comment sans l'aide BIRAMa ???

  • maestro (H) 17/03/2019 14:24 X

    ON recele chez lui quand meme un parcours politique sans embuche ni extravagance mais il manque de carrisme je trouve si toute fois c'est vrai ce que vous dites je le conseille de s'allier au grand Biram symbole de l'injustice dans ce pays on le suivra sans aucune hesitation l'indicateur de l'opposition c'est Birama. les autres restent assez oisifs face au souffrance de la population, au aspiration de developpement, de croissance de culture sociale commune; a la vie tout cour.

  • Omzo Lo (H) 17/03/2019 13:01 X

    "L’alliance de l’opposition démocratique, à laquelle l’UFP était partie prenante, n’a pas pu fédérer une candidature unique". c'est normal ça? L'incapacité de l'opposition a trouver une candidature unique reflète la réalité mauritanienne au quotidien car si on a pas les mêmes problèmes, je dis bien, on aura jamais forcement les mêmes solutions. Certains veulent du pain au chocolat et d'autres du pain avec du fromage lol Je propose qu'on revoit notre mode d’élections car c'est inutile d'organiser des élections si on connait déjà le vainqueur dés le first round. On perd du temps pour rien. wasalam

  • insoumis (H) 17/03/2019 10:04 X

    Tu ne feras pas un surfrage supérieur à 3% à l’election Présidentielle de juin 2019.