19-03-2019 06:45 - Le SIPES annonce une série de protestation et d’arrêt des cours

Le SIPES annonce une série de protestation et d’arrêt des cours

Alakhbar - Le Syndicat Indépendant des Professeurs de l'Enseignement Secondaire (SIPES) a annoncé une série de manifestations simultanées devant le ministère de l'Education et des DREN de l’intérieur du pays ainsi que l’arrêt des cours, pour dénoncer les conditions précaires du secteur et du personnel pédagogique.

L’arrêt des cours est prévu pour le mercredi 20 mars courant, pour une durée de deux heures (de 10h à 12h), indique un communiqué du syndicat.

Une grève générale de 3 jours successifs pourrait intervenir les 22, 23 et 24 avril prochain, met en garde le SIPES, selon lequel, toutes les options de lutte sont ouvertes, si le département de tutelle ne prenne pas en compte les revendications, appelant à un dialogue sérieux et responsable avec les syndicats, afin de trouver une solution à la crise et de lever l’esprit de négligence des véritables problèmes du secteur.

Le syndicat a accusé le Ministère de l'Économie et des Finances d'imposer un embargo et d’affamer arbitrairement et de manière discriminatoire les enseignants, de retarder leurs maigres indemnités et de les empêcher de toucher leurs salaires suspendus par erreur et leurs avancements interrompus depuis des années.

Le communiqué qualifie l’état des lieux de l'éducation de "catastrophique sur tous les plans", que les programmes et les décisions sont totalement déconnectées de toute volonté de préserver l'identité et d’accompagner le marché de l’emploi, que la retraite épuise le personnel enseignant et encadreur, tandis que l’étouffement et la privation dominent les rapports entre les autorités et les enseignants.

Traduit de l’Arabe par Cridem



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1270

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • cccom (H) 19/03/2019 08:00 X

    Message urgent au Présient Aziz: Etant donné que l'Inspection Générale de l'Enseignement fixe 700 h/an d'horaires ( soit 87,5 jours de 8 h) pour enseigner le programme officiel par les professeurs, ces derniers sont payés 9 mois 3 jours sans services rendus effectifs. à l'éléve et parents d'éléves. J'ai suggéré par écrit au Conseil Régional de l'Adrar qui se réunit le 21 Mars 2019 une formule de réforme de l'Enseignement (principal blocage de notre développement) par le systéme Cerveaux Oasis de Maaden qui réduit le cursus secondaire de 75% en multipliant par 3 son taux d'admission aux Diplômes de BEPC et Bac tout en permettant à l'Etat de céder 50 milliards UM/an aux nouveaux Conseils Régionaux dont 5% paieront les Conseillers à500.000 UM/mois et 47,5 milliards financeront un Projet agricole créateur de 100.000 emplois de jeunes disposant d'un revenu 10 fois sup&rieur au SMIG national. je demande audience au Président Aziz pour lui démonter la faisabilité du projet de réforme de lEducation propos& aux Conseils Régionaux à travers le Conseil Régional de l'Adrar ce 21 Mars 2019. Je demande aux Conseillers du Président de communiquer le message à qui de droit. cheikhany_ouldsidina@yahoo.fr.