18-03-2019 20:00 - L’heure de la dislocation à l'UFP ?

L’heure de la dislocation à l'UFP ?

Rmi-Info - Kadiata Malik Diallo a écrit :

« - Il a dirigé le MND depuis sa reconstruction en 1976 jusqu'à son sabordement. - Il dirige l'UFP depuis sa création en 1998, un parti (malgré toute sa crédibilité) où deux camps s'affrontent de manière presqu'irréductible et à peine voilée et dont les résultats aux dernières élections ont été fort modestes.

- Il dirige le FNDU depuis plus d'un an et l'alliance électorale de l'opposition démocratique depuis 6 mois, coalitions qui se sont disloqués au moment où elles devraient rester un bloc soudé pour l'échéance capitale de 2019.

Au lieu d'essayer de sauver le minimum qui aurait pu l'être de ces coalitions et constituer un pôle de l'opposition, il veut se jeter dans la course au nom de son seul parti (Il risque d'être le seul candidat à le faire).

J'espère me tromper mais je vois là une candidature suicidaire! »

Réponse de Lo Gourmo :

« Les faits sur la question des candidatures: l'UFP a défendu jusqu'au dernier jour une candidature d'opposition externe aux partis. Puis elle a proposè au premier parti d'opposition, Tawassoul, de présenter sa candidature. Tawassoul a décliné et a proposé un candidat qui n'est pas de l'opposition démocratique, qui fut Premier Ministre de Maouwiya et ne s'est jamais prononcè sur les questions qui préoccupent l'opposition.

Le constat d’échec a été tiré par tous les partis d'opposition et aucun n' a incriminè le Président du FNDU et de la Coalition. Et pour cause: il n' a jamais présenté sa candidature. Fallait-il s'aligner derrière la position de Tawassoul et soutenir M. Ould Boubacar?

Fallait-il suivre celle de Adil et soutenir M. Gazouani? Certains ont défendu cette position. Ni l'une ni l'autre position n'ont été retenus par l'UFP qui a décidé d'"aller au suicide" la tête haute. Le reste, on verra ce que décidera le BE, instance suprême en la matière. »

RMI-info.com (Page Facebook)



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 5
Lus : 2929

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (5)

  • mohamed hanefi (H) 19/03/2019 08:19 X

    Il n’est pas juste de traiter Kadiata Malik Diallo de la sorte. Cette femme véridique patriote et courageuse a démontré plus d’une fois au peuple mauritanien, qu’elle était à la hauteur de sa défense devant les tribunes les plus étriquées. Avec tout mon respect pour Mouloud et Gourmo, je crois qu’elle a vu dans le phare de la réalité, ce à quoi ils s’accrochent dans le rétroviseur de la suffisance et du desideratum. Chapeau pour une femme qui a toujours levé la tête quand les hommes cherchaient au sol les miettes de l’intérêt.

  • hadhad (H) 19/03/2019 07:22 X

    Lo Gourmo semble militer pour la voie des principes alors que Khadiata,elle,semble choisir la voie de la facilité, celle des financements généreux de Bouamatou,mais elle n'a pas le courage de ses idées et sait qu'elle ne drainera pas grand monde derrière elle. Elle continuera donc à jouer au trouble-fête ...

  • Participant (H) 18/03/2019 23:22 X

    La faiblesse de l’UFP est que le parti dispose trop d’« intellectuels » au sein de l’instance dirigeante ! C’est paradoxal, mais c’est la dure réalité. Ceux qui dirigent ce parti son imbus de leur personne. L’autre faiblesse du parti est que sa communication est trop élitiste, c’est-à-dire que le parti parle plus aux gens aisés et « intellos » que la classe populaire. D’où cette sclérose qui affecte le parti UFP depuis une décennie. Les conséquences sont là : effritement.

  • mine-you (H) 18/03/2019 22:27 X

    Titre provocateur, l'UFP a des reins solides. Même la démission de Kardiata et de groupuscule de 3 à4 personnes laisseront ce parti intact. La pauvre à chercher à camoufler son soutien à Ould Boubakar en s'attaquant à son parti elle ainsi dévoiler sa vraie nature.

  • Il est temps (F) 18/03/2019 21:17 X

    Biram est ouvert a tous venez regagner le candidat du changement. Le vraie opposant du system sur place