18-03-2019 22:15 - Mauritanie : 7.000 tonnes de riz du Japon pour contribuer à la sécurité alimentaire

Mauritanie : 7.000 tonnes de riz du Japon pour contribuer à la sécurité alimentaire

Apanews - Le Japon a fait don à la Mauritanie de 7.752 tonnes de riz destinées à appuyer les efforts gouvernementaux visant à rehausser le niveau de la sécurité alimentaire dans ce pays, a-t-on constaté lundi à Nouakchott.

Cette aide jouera un « rôle important dans l’amélioration des conditions de vie des populations dans notre pays », a indiqué le commissaire adjoint à la Sécurité alimentaire de Mauritanie, Mohamed Ould Mohamed El Id Ould Khayar.

Conformément à la convention signée entre les gouvernements des deux pays, cette quantité de riz est vendue aux enchères, a ajouté Ould Khayar dans un mot à la cérémonie de remise du don, lundi à Nouakchott.

Il a précisé que le produit de la vente est utilisé pour financer des programmes et projets de sécurité alimentaire identifiés de concert entre les parties mauritanienne et nippone en faveur des couches les plus vulnérables.

Au cours de la même cérémonie, l’ambassadeur du Japon à Nouakchott, Noro Ahara, a exprimé l’espoir que ce don parvienne à son objectif,celui de contribuer à la sécurité alimentaire en Mauritanie.

MOO/cd/APA



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Apanews
Commentaires : 1
Lus : 1278

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • cccom (H) 18/03/2019 23:06 X

    Hiér,jusqu'en 1984, l'Etat (Sonader) interdisait la riziculture au Delta au faux motif de salinité que j'avais contrarié en tant que Prefet de Développement en aménageant mécaniquement gratuitement 1000 ha soit 25 fois le rythme annuel (à la pioche et brouette) de la SONADER au Trarza depuis 10 ans. Aujourd'hui, si j'étais conseiller du Président du Conseil Régional du Trarza, je le convaucrai et convaincrai le futur Président de la République d'engager la production de 600.000 tonnes de riz sur les 60.000 ha de terres du Delta, irrigables par gravité captés et reservés par le Parc de Diawling pour l'engraissage des phacochéres pour se mettre à l'abri du besoin de la charité internationale. cheikhany_ouldsidina@yahoo.fr ;