26-04-2020 10:35 - Mauritanie : "nous n’avons pas d’autres choix que de rester vigilants", selon le ministre de la santé

Mauritanie :

Senalioune - « Au regard de la multiplicité des cas de la pandémie dans les pays voisins, nous n’avons pas d’autres choix que de rester vigilants et maintenir nos précautions préventives », indique le ministre de la santé.

Le risque pandémique existe toujours, soulignent les autorités mauritaniennes dans des différentes interventions.

En effet, le président Ould Ghazouani l’a souligné dans son discours du mois de ramadan 2020, en indiquant que « le risque pandémique existe toujours, en raison de la croissance et de la propagation de cette maladie ( …) par conséquent, dit-il, faut davantage de vigilance et de précaution ».

Quant aux autres, les ministres soulignent « pour que la Mauritanie reste l’abri de la propagation de la pandémie de coronavirus, le maintien des dispositions préventives prises par le gouvernement demeure inévitable ».

Spécifiquement le ministre de la santé, Dr. Mohamed Nedhirou indique « Au regard de la multiplicité des cas de la pandémie dans les pays voisins, nous n’avons pas d’autres choix que de rester vigilants et maintenir nos précautions préventives ».

Il précise que « la fermeture des frontières, le bouclage des villes et le dépistage des personnes confinées sont autant de mesures qui ont permis, avec la grâce d’Allah et la vigilance de nos forces armées et de sécurité, d’empêcher la propagation de la pandémie dans le pays ».

Sauf « les mosquées restent ouvertes en tant que moyens de bénédiction pour l’arrêt de la maladie, surtout avec la lecture interrompue du Saint Coran », selon le ministre des Affaires islamiques et de l’Enseignement originel, tout en rappelant que la prière du vendredi, est toujours suspendue sur la base d’un avis médical et après un échange entre les oulémas sur la gravité du virus.

Les autorités exigent aux populations « d’observer constamment les règles de précaution et les mesures de prévention, et de respecter scrupuleusement les consignes et recommandations sanitaires et toutes autres dispositions prises dans ce sens ». Ce, même si le pays ne compte plus de cas positif de covid-19.

Par Diarry Ndiaye Ba





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Senalioune
Commentaires : 2
Lus : 2502

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • Terrier (H) 26/04/2020 11:31 X

    Serrer fort au niveau de la sensibilisation des populations des frontières sur la nécessité de se prémunir en dénonçant notamment toute intrusion qui mettra en danger leur vie et celle de leur peuple ! Les forces armées et de sécurité ne suffisent pas à elles seules ! D’autant plus que tous les voisins sont suffisamment enflammés pour craindre le pire ...Que DIEU NOUS PRÉSERVE OUTOWV !!!

  • chos (H) 26/04/2020 11:18 X

    Je prie Le Président Ghazouany d'engager l'enseignement gratuit le 1er Juillet avec le 1/10éme du financement pour garantir le Bac à 14 ans et 120 0milliards d'UM en 3ans aux Conseils Régionaux.cheikhany_ouldsidina@yahoo.fr .