26-04-2020 07:00 - Mauritanie : le ministre de la santé met en garde contre le relâchement

Mauritanie : le ministre de la santé met en garde contre le relâchement

Tawary - Le ministre de la Santé a lancé un énième appel aux mauritaniens et ressortissants des pays étrangers résidents en Mauritanie les exhortant à ne pas se relâcher dans la lutte contre le Covid-19 et au respect strict des mesures barrières.

Le ministre de la Santé a déclaré vendredi 24 avril, au cours d’une émission à la Chaîne de Télévision nationale que la situation actuelle appelle au non-relâchement.

Abordant le sujet du retour à la situation normale, Dr Nedhirou Hamed a insisté sur le respect des mesures de distanciation sociale ainsi que des mesures d’hygiène et de protection. Jusque-là, nous saluons la compréhension des citoyens des mesures édictées par le ministère de la santé et des orientations des autorités, dira-t-il.

« On est en train de discuter sur le renforcement des mesures de prévention tant que le coronavirus est encore autour de nous. Toutefois, on n’est obligé d’imposer la fermeture des frontières avec les pays voisins, entre les villes du pays, des écoles, des marchés, des restaurants et la suspension de toutes les activités en rapport aux rassemblements », a indiqué le premier responsable de la Santé en Mauritanie.

Il a salué le courage des forces armées et de sécurité pour le grand rôle qu’elles jouent dans le cadre de la sécurité des frontières et au respect du couvre-feu. Selon Ould Hamed, le ministère de la santé seule, ne peut rien faire dans la lutte contre le covid-19.

« Je suis reconnaissant de la parfaite symbiose des différents départements ministériels, des partis politiques, de la société civile et des hommes d’affaires dans la riposte contre le coronavirus » a-t-il martelé.

Du coup, les résultats des instructions du président et du plan riposte mis en place par le comité ministériel que préside le premier ministre ont donné des résultats concrets, conclut le ministre de la santé.

Au cours de l'émission le ministre de la santé était accompagné de son collègue des affaires islamiques et de l’enseignement originel.

Synthèse : Aboubakrine SIDI





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 2659

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • injector (H) 29/04/2020 23:49 X

    Monsieur Le Ministre de la santé une injustice sociale et arbitraire est entrain de s’exécuter à l’encontre d’un notable alégois du nom de YOUBA LOUIS DIALLO ,résidant à Rosso et ayant une pharmacie depuis 2000 dans un coin de la ville, vu son âge et ne pouvant plus la gérer ,il a demandé à un commerçant de la gérer vers la médina et de lui céder son dépôt car son fils est un infirmier parmi les auditeurs libres et il n’a pas été recruté par la fonction publique Maintenant une commission du ministère est venue et vu qu’il y a une autre dépôt datant de 1997 géré par un soi disant infirmier à 100 M de son nouveau dépôt qu’il a dans sa nouvelle pharmacie ,la commission lui a dit qu’il va quitter avec une complicité de certaines personnes Monsieur le Ministre je vous prie par ce mois béni du Ramadan de résoudre ce problème avec le médecin chef de la Moughataa de Rosso de laisser le vieux dans son antre car cela pourrait lui causer des ennuis de santé encore plus c’est dangereux, mieux sauver une vie à 100M Ensuite ces pharmacies leurs organisation laissent désirer ,elles consultent toutes et donnent des médicaments aux citoyens bien que notre société aime l’automédication Ensuite il faut s’assurer que ces gérants de dépôt ont des diplômes d’infirmiers Cette histoire peut créer une crise sociale AGISSEZ VITE POUR L’AMOUR D’ALLAH

  • CLNMYN (H) 29/04/2020 15:03 X

    Le coronavirus 19 est un ennemi ; le monde est guerre contre coronavirus 19 notre pays est guerre contre coronavirus toute personnes quelle que soit son appartenance qui respect- pas les mesures de sécurité il a déclaré la guerre a la Mauritanie, il doit être punis et celle qui traverse les frontières ; l’armée nationale doit tirer sur lui comme ce qui se passe au nord vis avis aux trafiquants ; les trafiquants sont moins dangereux. Diffuse des communiques signe et valide par les oulémas et responsable d’état en fin de mettre la population hors danger