27-04-2020 11:54 - Covid-19 : le ministère de la Santé s'oppose à l’OMS sur le recrutement de médecins généralistes mauritaniens

Covid-19 : le ministère de la Santé s'oppose à l’OMS sur le recrutement de médecins généralistes mauritaniens

Aqlame - Le ministère mauritanien de la Santé a suspendu les contrats de travail que l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) comptait signer avec des dizaines de médecins généralistes mauritaniens, non affiliés à la fonction publique, dans le cadre d’un programme financé par l'organisation, visant à doter toutes les villes intérieures du pays de spécialistes formés sur l’interaction avec la contamination au Coronavirus.

L'une des victimes de cette suspension de contrats estime qu’ils sont au nombre de 57 médecins généralistes dont des médecins en sixième et septième année de la faculté de médecine et autres, ayant postulé aux postes demandés par l’OMS dans sa lutte contre la pandémie du Covid-19 en Mauritanie.

Un accord a été convenu entre les responsables de dizaines de dossiers sélectionnés formés à Nouakchott et l’organisation sur les salaires et les conditions et la nature du travail, avec notamment l’affectation de chaque médecin dans une moughataa où il sera chargé exclusivement du suivi des cas de contamination au Coronavirus, a-t-elle dit.

Invités par l’OMS à se préparer pour le voyage, les médecins formés ont été surpris par un message provenant de l’organisation, selon lequel, le ministère de la Santé s’est opposé au projet, sauf si le choix des spécialistes et la détermination de leur salaire lui reviennent, chargeant la faculté de médecine de superviser le sujet.

Cette dernière a indiqué, selon la même source, qu’elle procèdera à un nouveau recrutement et qu’elle révisera de nouveau les alaires, indique-t-on.

Par Aqlame,
Traduit de l’Arabe par Cridem





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 7
Lus : 8035

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (7)

  • DocteurM (H) 27/04/2020 20:34 X

    Je n’ai jamais compris quelle mouche a piqué le Représentant de l’OMS qui est, pourtant, un grand spécialiste des maladies émergentes et l’Urgence, pour tomber aussi bas ! Même s’il faut l’excuser comme tous les spécialistes qui sont devenus fous à cause du CCOVID19. Comment utiliser des étudiants en médecine à la place des spécialistes en épidémiologie de terrain qui n’ont comme ambitions que de se porter au secours de leur pays. Mais, il est vrai que dans tous les domaines notre pays ne peut déroger au maux du clientélisme, du népotisme et autres tares, ainsi, je veux croire que le représentant a trop fait confiance à certains de son staff ….. On ne peut encore que féliciter le ministre de la santé qui a besoin d’aides, étant seul véritablement sur le front.

  • kommen2 (H) 27/04/2020 18:19 X

    Le ministre a parfaitement raison;non seulement c'est une ingerence mais aussi que connaissent ces jeunes qui ne sont meme pas sortis de la faculté de la lutte contre le coronavirus.C'est foutre de l'intelligence des medecins mauritaniens qui n'ont menagé aucun effort pour combattre la pandemie.Au lieu de motiver et encourager le personnel de santé,l'OMS dépassée et prise au depourvu tente de passer par les pays africains pour se redresser.C'est n'est pas pour zéro les USA ont presque bloquer leur aide à l'OMS.Si l'OMS veut vraiment lutter contre la pandemie ,elle doit s'attaquer à la source de la pandemie et recruter des medecins et des infirmiers dont l'Europe manque cruallement.Merci

  • kadimapur (H) 27/04/2020 18:06 X

    Ce n est vraiment pas le moment des polémiques stériles ni des tergiversations...Recrutez dans le cadre de cette épidémie (meme si c'est dans le cadre de contrats a duree déterminée) le maximum possible de médecins et autres soignants (infirmieres,laborantins,ambulanciers etc) formez les et envoyez dans toutes les mougataas avec des salaires consequents et de bonnes conditions de travail le temps que tout cela se calme...

  • MCDMCD (H) 27/04/2020 14:24 X

    L'OMS doit avoir l'aval du ministère de la santé au préalable. mais une chose est sure, l'OMS connait la valeur d'un docteur en Médecine pour ses prestation avec un salaire décent. le ministère ne va pas accepter pour un médecin mauritanien un salaire de 2000 ou 3000 dollars , il préfère être le responsable du paiement pour sous traiter le médecin Mauritanien avec un salaire local et en tiré des bénéfices. il faut payer les médecins selon leur valeur et l’équivalence de leur diplôme.

  • nedo (H) 27/04/2020 13:28 X

    La Mauritanie doit ouvrir ses yeux. D’abord la Mauritanie n’est pas trop victime pour le moment de cette pandémie. L’OMS a des projets bizarres, que Dieu nous en préserve. Parce que ces médecins recrutés par l’oms appliqueront en réalité les directives de cette organisation qui a perdu toute sa crédibilité. Si les médecins l’écoutent, c’est parce qu’il y a l’argent derrière. Je comprends que le Ministre mauritanien s’est opposé à l’oms pour d’autres raisons, mais le Ministère doit désormais surveiller l’oms qui n’obéit en réalité qu’aux lobbies pharmaceutiques rejetant toute proposition africaine de résoudre la pandémie. N’oublions pas que les systèmes immunitaires dans le monde ne sont pas les mêmes et que chaque peuple a ses propres maladies. Donc, nous africains, refusons de servir de cobaye pour la médecine des occidentaux A bon entendeur

  • injector (H) 27/04/2020 13:12 X

    Ah je n'ai jamais vu sa,ce n'est pas une ingérence dans les affaires de la République mais une aide mais l'autre camp présente de la frustration et de la jalousie Ou bien bénéficier du QUOTA attribué par l' OMS comme toujours dans les séminaires

  • Chenguitien 2019 (H) 27/04/2020 12:12 X

    Le ministère a raison. Il y a un état et un ministère. Il y a un seul système de santé et les organisations non etatiques doivent le suivre et l'aider.