16-09-2020 19:28 - Communiqué du Conseil des Ministres du Mercredi 16 Septembre 2020

Communiqué du Conseil des Ministres du Mercredi 16 Septembre 2020

AMI - Le Conseil des Ministres s'est réuni le Mercredi 16 Septembre 2020 sous la Présidence de Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani, Président de la République.

Le Conseil a examiné et approuvé les deux projets de lois suivants :

-Projet de loi organique portant modification de certaines dispositions de la loi organique N°94-012 en date du 17/02/1994 modifiée et complétée, portant Statut de la Magistrature.

Le présent projet de loi organique vise à l’application des recommandations du Conseil Supérieur de la Magistrature relatives au renforcement de l’indépendance de la justice à travers la suppression du régime de la péréquation et la révision des dispositions relatives à l’âge de la retraite.

Les modifications proposées permettront la fluidité de l’avancement et de la promotion des magistrats en octroyant désormais au magistrat le droit de passer systématiquement au grade supérieur chaque fois qu’il termine les échelons de son grade, pourvu qu’il ne fasse pas l’objet d’une sanction disciplinaire, et ce en phase avec les normes internationales relatives aux principes d’indépendance du pouvoir judiciaire et aux régimes juridiques en vigueur dans notre région.

Ces modifications permettront également le relèvement de l’âge de la retraite des magistrats de 60 à 63 ans, ce qui permettra au secteur de la justice de mieux profiter de l’expérience acquise par les magistrats durant leurs carrières, d’une part, et de faire face au déficit des magistrats en exercice, d’autre part.

-Projet de loi relatif aux Associations, aux Fondations et aux Réseaux.

Le présent projet de loi qui abroge et remplace la loi n°64.098 du 09 juin 1964 relative aux associations est élaboré conformément à l’esprit de la Constitution du 20 juillet 1991 modifiée et particulièrement aux dispositions de son article 10.

Ce cadre juridique exprime une nouvelle vision conforme à notre dispositif constitutionnel en termes de libertés d’association et d’organisation pour un mouvement associatif acteur et partenaire du développement national.

A cet effet, le projet de loi introduit d'importantes innovations dont la plus saillante concerne le passage du régime de l'autorisation préalable au système déclaratif.

Le Conseil a examiné et adopté les projets de décrets suivants :

-Projet de décret modifiant certaines dispositions du décret N°2017-126 en date du 2/11/2017 abrogeant et remplaçant les décrets d’application de la loi N°2010-044 en date du 22/07/2010 portant Code des Marchés Publics.

Les différentes modifications proposées par le présent projet de décret visent, dans le respect de l'exigence de conformité à la loi 2010-044, à réduire les délais de passation des marchés, à simplifier leurs procédures, à accroitre la transparence du processus, à réduire la masse budgétaire dévolue à cette activité et à impliquer davantage le secteur privé national dans la compétition pour l'accès à la commande publique.

-Projet de décret portant déclaration d’utilité publique l’emprise du couloir de servitude et de sécurité de la ligne 225 KV entre la centrale duale 180 MW et le poste OMVS de Nouakchott.

-Projet de décret modifiant certaines dispositions du décret n°2019-056 du 2/04/2019 fixant les conditions d’exercice des activités d’importation, d’exportation, de raffinage, de reprise en raffinerie, de stockage, d’enfûtage, de transport, de distribution et de commercialisation des hydrocarbures.

Le présent projet de décret intervient pour faire face à certains dysfonctionnements constatés au niveau du modèle actuel du Dossier d’Appel d’Offres (DAO) pour l’approvisionnement en produits pétroliers liquides. A cet effet, il tend à instaurer des conditions favorables pour assurer l’approvisionnement du pays à moindre coût, et ce en fixant la durée de 3 à 12 mois à définir dans le DAO. Ceci ramène la durée contractuelle de deux ans à un an et ce à l’instar de la plage de durée pratiquée dans la majorité des pays de la sous- région.

Par ailleurs, le projet de décret propose de fixer également une durée d’une année pour l’activité d’avitaillement.

Informé des résultats de la visite effectuée par son Excellence le Président de la République durant la période du 10 au 11 septembre 2020 dans la wilaya de Hodh Echargui, le Conseil des Ministres a adressé ses remerciements et vives félicitations aux populations de cette wilaya en général et celles de Basseknou et Adel Baguerou en particulier, pour la grande mobilisation et la chaleur de l'accueil réservé au Président de la République ainsi qu'à la délégation qui l'accompagnait au cours de cette importante visite durant laquelle il a pu s'enquérir sur place de la situation des populations sinistrées suite aux inondations et a supervisé les opérations de secours et d'assistance engagées par les différents services de l'Etat, y compris et surtout nos forces Armées et de Sécurité, ainsi que le lancement des travaux de renforcement du barrage de Basseknou qui devra sécuriser les habitants de cette ville contre les dangers des inondations.

Il a également instruit les départements concernés à l'effet de préparer le lancement d'une série de projets structurants dans les domaines de la santé; de l'éducation et des infrastructures socio- économiques afin d'améliorer les conditions de vie des habitants de cette zone de façon durable.

Le Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération et des Mauritaniens de l’Extérieur a présenté une communication relative à la situation internationale.

Le Ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation a présenté une communication relative à la situation intérieure.

Le Ministre des Affaires Islamiques et de l’Enseignement Originel a présenté une communication sur l’organisation du Concours du Prix de son Excellence le Président de la République pour la récitation et la compréhension des épitres de la Mahadra.

Cette communication propose l'organisation d'un concours annuel pour l'obtention du Prix de son Excellence le Président de la République pour la récitation et la compréhension des épitres de la Mahadra.

Le Ministre du Pétrole, des Mines et de l’Energie a présenté une communication portant sur le projet de construction d’une ligne 225 KV entre la centrale duale 180MW et le poste OMVS de Nouakchott.

La réalisation de la ligne objet de cette communication est cruciale pour la stabilité du réseau électrique de la SOMELEC et l'amélioration de la qualité de la desserte en électricité au niveau de la ville de Nouakchott. Elle contribuera également au développement de l’activité économique, à l'amélioration du taux d'accès à l'électricité ainsi qu’au renforcement des échanges avec les pays de l’OMVS.

Le Ministre du Développement Rural a présenté une communication portant sur la situation des dégâts de la récolte de la contre saison chaude 2019-2020 et propositions d’appui aux agriculteurs touchés.

Cette communication a pour objet de présenter la situation des dégâts sur les récoltes de la contre saison chaude 2019-2020 suite aux précipitations survenues au mois de juillet 2020 et les mesures proposées pour appuyer les agriculteurs affectés par cette situation.

La Ministre de l’Environnement et du Développement Durable a présenté une communication sur la campagne nationale de protection des pâturages contre des feux de brousse 2020-2021.

Cette communication présente l'état des pâturages à la lumières des données disponibles actuellement sur la saison des pluies et propose un train de mesures en vue d'assurer une protection efficace de ces pâturages à travers l'organisation précoce de la campagne nationale dédiée à cet effet au titre de l'année 2020-2021.

Dans ce cadre, il sera procédé à la mise en œuvre d'un plan d'action comportant la réalisation de 12.450 km linéaires de pare-feux dans les wilaya du Hodh Ecchargui, du Hodh Gharbi, de l'Assaba, du Guidimagha, du Gorgol, du Brakna et du Trarza, ainsi qu'une campagne de sensibilisation impliquant les autorités administratives, les Conseils régionaux, les élus locaux, la société civile et les services de sécurité sur l'importance de la préservation des pâturages.

Enfin, le Conseil a pris les mesures individuelles suivantes :


Ministère des Finances


Cabinet du Ministre


Chargé de mission MOCTAR AHMEL ELY


Secrétariat Général


Secrétaire Général Yacoub Ould AHMED AICHA


Inspection Interne


Inspecteur Général Isselmou Ould Mohamed M'Bady


Conseillers


Conseiller Hadrami Ould Oubeid


Conseiller Ahmed Salem Med Vall


Direction Générale du Budget


Directeur Général Moctar Ould SAAD en remplacement de Mohameden Ould Bah Ould Hamed appelé à d’autres fonctions


Direction de la préparation des Lois de Finances


Directeur Saad Bouh Ould Ragad


Directeur adjoint Mohamed Salem Deddi


Direction de la Coordination des systèmes d'information


Directeur adjoint Mohamed Ould Moujtaba


Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique (DGTCP)


Directeur Général AMARA CHEIKHOU SOUMARE


Directrice Générale Adjointe Fatimetou Mint YAHYA


Direction de la centralisation comptable et de la gestion de la trésorerie


Directeur MOHAMED MAHMOUD O/ MOHAMEDOU MICHEL


Directeur Adjoint Mohamed Ould Zeidane


Direction des correspondants et comptes spéciaux du Trésor


Directeur Mohamdy Ould EL HADRAMI


Directeur Adjoint Mohamed Vall Ould Abdallahi


Direction des études, de la réglementation et de la coopération


Directeur Neziha Mint MOHAMED SAID


Directeur Adjoint Mohamed M'Bareck Ould Sidi


Direction de l’audit et du contrôle interne


Directeur Oum Kelthoum Mint HEYINE


Directeur Adjoint Yarba Ould Baba


Direction des ressources humaines et des moyens généraux


Directeur Ely Salem WEJAHA


Direction Générale des Impôts (DGI)


Directeur Général Adjoint Abdel Kader Dadde


Direction des Grandes Entreprises


Directeur NDIAYE OULD JIDDOU


Directeur Adjoint Fatma M'Bareck Sidiya


Direction des Moyennes Entreprises de Nktt


Directeur Bchir Dou


Directeur Adjoint Dieng Amadou Thiam


Direction des Entités Publiques


Directeur Diallo Mamadou Abdoulay


Directeur Adjoint Bounena Ould Sidaty


Conseiller Technique du Directeur Général


Conseiller M'Hamed Ould Ahmedou


Cellule de la Communication, de l'Orientation et du Conseil aux Contribuables


Responsable HenounOuld Med Ahmed


Direction de la Centralisation Comptable et de l'Appui au Recouvrement


Directeur Roughaya Med Saleh


Directeur Adjoint Brahim Ould Deilal


Direction de la Législation et du Contentieux


Directeur Lemrabott Ould Seyid Dit Isselmou


Directeur Adjoint Kane Aboubecrin


Direction Régionale des Impôts Zone Sud


Directeur Med AhidOuld Sidi Med


Directeur Adjoint Isselmou Mokhtar Samba


Direction Régionale des Impôts Zone Nord


Directeur Mokhtar Yogah


Directrice Adjointe Ramatoulay Sall


Direction Régionale des Impôts Zone Est


Directeur Sidi Med Ould Med Vall


Directeur Adjoint Cheikhany Ould Med Lemin


Inspection Principale des Services


Inspecteur Principal Med Lemin Choumad


Direction de la Vérification et des Enquêtes Fiscales


Directeur Sidi Med Deh


Directeur Adjoint Ahmed Salem Ould Ahmedou Salem


Direction de l'Information, des Etudes, des Réformes Fiscales et de la Formation


Directeur Saar Abdoulay


Directeur Adjoint Moulay Mohamed Lemrabott


Direction Générale des Domaines et du Patrimoine de l'Etat


Directeur Général Cheikh Habibou Rahman


Direction administrative et financière


Directeur N'Degsaad ould Ndiack


Inspection Générale des Finances


Inspecteur général des Finances Souleimane Ould Haroune


Inspecteur général des Finances M’Hamed Ould BOUBOUT


Inspecteur général des Finances CHEIKH MOHAMED SIDIYA


Inspecteur général des Finances NIANG IDRISSA


Inspecteur général des Finances Mohamed Moctar ould Mohamed Yeslem


Inspecteur général des Finances Chrif Ould Zeiny


Inspecteur général des Finances Moctar Salem Aoufa


Inspecteur général des Finances Ahmed Amou Ould Sidi Aly


Inspecteur général des Finances ElMoustapha Baba Taleb El Alem


Inspecteur général des Finances Abdallahi Ould Mohamed Ould Hamoud


Inspecteur général des Finances Sadvenna Abdallahi


Inspecteur général des Finances Limam Ould Mohamed Lemine


Inspecteur général des Finances Souleimane Ould Sidi Med Haiba


Inspecteur général des Finances Mohamed Yahya Ould Mohamed Yahya


Inspecteur général des Finances Ba ADAMA Moussa


Inspecteur général des Finances Ahmed Nemine


Inspecteur général des Finances Ely Teiss


Inspecteur général des Finances Wad El Houssein Moussa


Inspecteur général des Finances Sidi Med Ghadhi


Inspecteur général des Finances Med aly Sidi El Moctar


Inspecteur général des Finances Ahmed Ould Samba


Inspecteur général des Finances N'diaye Mody Souleimane


Inspecteur général des Finances Cheikh sidi Mohmed Ould Ahmed Zaid


Ministère de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et des Technologies de l’Information et de la Communication


Administration Centrale


Direction des Ressources Humaines


Directeur: Bettar Ould El Arbi.


Etablissements Publics


Université de Nouakchott Al- Assriya


Président: Cheikh Saad Bouh Kamara.






Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 8
Lus : 11730

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (8)

  • morelam (F) 18/09/2020 00:49 X

    il faut marcher contre ces nominations bibon

  • Askatasuna (F) 17/09/2020 22:43 X

    Mais dis donc quand est-ce que ce festival de Ould et Mint va-t-il cesser! Pauvre Mauritanie!

  • ahznar (H) 17/09/2020 18:47 X

    Des anciens loups aux dents longues qui ont longtemps suce des pauvres travailleur et des maires se retrouvent aujourd'hui en confinement au grand garage financier. Bon débarras. Espérons que la nouvelle équipe ne suivra pas leurs exemples.

  • Salem Vall (H) 17/09/2020 18:23 X

    Vous faites de la censure ?

    ----

    Salem Vall,

    vous parlez de quoi?

    Le wembaster de Cridem

  • zombie (H) 17/09/2020 10:58 X

    Oh mon Dieu quelle honte, tout citoyen ayant la foi devrait dénoncer ces nominations à caractère ethnique et ce qui est bizarre dans tout ça et que cette situation ne gêne personne oh mon Dieu à force on fini par perdre la foi et la patience

  • eydi66 (H) 17/09/2020 09:05 X

    Jadis le mot d'ordre dans le cadre des nominations en Mauritanie était de mettre ce que d'aucuns appellent "des nègres de service" juste pour le casting on va dire. Aujourd'hui la règle c'est: "ne pas se gêner" quand il s'agit de postes clés, lesquels devant revenir qu'à des maures et rien qu'à des maures". Eh oui, c'est un fait...Que ça plaise ou non!

  • eydi66 (H) 17/09/2020 08:50 X

    En voilà des nominations représentatives de toutes les composantes de la société du pays. Euhhh non que dis-je? Il n'y a quasiment pas de négro-mauritaniens en fait. Normal, ils sont moins compétents que les maures MDRR, sans déconner. A quand un vrai changement dans ce pays....put...n?

  • pyranha (H) 17/09/2020 00:26 X

    Ce pays est condamné pour l'éternité au tâtonnement ,que du n'importe quoi des nominations bidons...